le-poisson
Dessinateur, illustrateur de reportage
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 nov. 2022

le-poisson
Dessinateur, illustrateur de reportage
Abonné·e de Mediapart

[Zone]

Sentez-vous les bienvenu·e·s dans notre zone d'activités.

le-poisson
Dessinateur, illustrateur de reportage
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Tôt le matin, dans la zone d’activités, l’îlot de goudron est silencieux.

On imaginerait presque grésiller la vieille tour de télécom qui domine ce paysage dévitalisé.

Plus loin, un parking, où sont garées les voitures des travailleurs et des travailleuses. Le silence règne. Iels s’agitent derrière les rideaux de fer baissés de leur monstrueux magasins. Polygone de métal. Reproductible indéfiniment. Paysage globalisé.

Un panneau de publicité peine à se rendre utile, on y voit l’écran bloqué, en 4 mètres par 3, d’un ingénieur informaticien probablement absent à son poste.

Les vaches de l’hyper Carrefour broutent inlassablement la pelouse qui sépare l’autoroute de la zone. En leur qualité de statues de plastiques, elles imitent la vie mais en rien ne lui ressemblent : immobiles, inertes, silencieuses.

Derrière les immenses polygones de tôle, ça commence à s’agiter. Les ordures. Les déchargements. Faire circuler les marchandises. L’îlot s’anime, avec l’arrivée de ses premiers habitants. La vie est, ici, une éternelle intermittente.

C’est midi et les foules timides, qui se répandaient dans les magasins ce matin, s’épaississent et se concentrent aux abords des fast-foods. Facilité et efficacité. La zone est comme une petite ville dans laquelle personne ne dormirait jamais.

Et cette ville est dupliquéee à l’entrée de chaque aire urbaine.

Si je prends la route et que je quitte la zone sud de Limoges, j’atterrirais dans la zone nord. Poussant un peu plus loin encore, je la retrouverais, en tout point identique à Châteauroux, puis à Vierzon, Orléans. Si je me perds dans les routes de campagnes, je trouverais ses petites soeurs, des imitations petit format, en périphérie des petites villes, à Lubersac, à Pierre-Buffière, à Saint Junien…

En repartant, je me questionne sur notre incroyable capacité à rêver collectivement : en plongeant dans la consommation de masse, nous nous sommes habitués à penser que ces paysages géométriques, à l’entrée de nos villes, étaient éminemment naturels. Riches. Essentiels..

Ceux-là même qui m'inspirent une sensation de déclin.

Tout ici semble déjà inusité, obsolète.

Prêt à être abandonné.

Deuxième sortie, clignotant droit, je change de zone.

Lire plus : https://le-blog-du-poisson.tumblr.com/

Toutes les images sont la propriété du Poisson

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes