Rejet par l'Assemblée Nationale du projet liberticide du député Daniel Fasquelle

Grâce à la mobilisation initiée par le RAAHP et soutenue par des associations de parents et de professionnels, cette proposition liberticide, qui visait à interdire et à pénaliser la psychanalyse et le packing ainsi qu'à donner force de loi aux recommandations de la HAS, a été rejetée par l'Assemblée Nationale le 8 décembre 2016.

 

Vous trouverez tout un dossier sur cette mobilisation sur le site web du RAAHP :

http://www.autismes.info/reponses-au-projet-fasquelle

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.