Fragments pour réfléchir (suite)

Elle lui dit que sa fille est née le lendemain de son anniversaire : « J’ai eu un beau cadeau pour jouer à la poupée, n’est-ce-pas ? »

Elle dit : « Quel dommage que tu sois seule ! ».

Il regarde tous les livres chez elle, dans les bibliothèques, sur les tables, par terre et ailleurs. Il dit : « Mais tous ces livres, ils vont t’étouffer ! ».

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.