POUR UNE COLLECTIVITE EQUITABLE

Pour une Collectivité Equitable » (en quatre parties) est une forme d'anticipation sociale qui se veut « Force de proposition » pour instaurer une Collectivité Equitable au fonctionnement simple. . Editeur : https://bod.fr/

Bienvenue sur le blog de L'ECLAIREUR.

Qui ne souhaite pas vivre dans une société, ou plutôt une Collectivité, Equitable ?
Quelques privilégiés ? …

Alors des voix, isolées, s’élèvent, …, et on noie le poisson.
Les portes sont fermées, mais nous avons les clefs, éprouvées, vérifiées, et des essais à parfaire sur lesquels s’appuyer.
Nous avons déjà toutes les solutions, et sans le Peuple, rien ne pourrait être.

Alors changer le système pour un monde meilleur …

Mais pour un tel changement il faut repenser les choses depuis leurs fondations, tout simplement les repenser avec bon sens, prendre du recul et s’autoriser à penser autrement.

Revendiquer c’est bien, proposer c’est mieux.

On peut toujours essayer, en partant de l’existant.
On peut anticiper

L’ECLAIREUR l’a fait en écrivant la quadrilogie : « POUR UNE COLLECTIVITE EQUITABLE ».

Il s’agit d’une forme d’anticipation sociale qui se veut « Force de proposition » pour instaurer une Collectivité Equitable au fonctionnement simple qui met le Bien Commun au service du Peuple (n’est-ce, d’ailleurs, pas sa fonction même ?).

« Le PROGRAMME ».vient clôturer cette œuvre en présentant les propositions.
« Le PROGRAMME » est le projet concret, cohérent, chiffré, de réforme des institutions dans une refonte globale, cohérente et réalisable, qui a permis au candidat du « Projet Collectif », une fois élu, d’engager l’ensemble des réformes  qui ont abouti à la Collectivité Equitable, administrée à tous niveaux par les Conseils Collégiaux puisqu’il n’y a plus, dans la Collectivité, de dirigeant unique où que ce soit, hors secteur professionnel privé.

J’invite chacun à me faire part de ses commentaires afin que nous puissions en discuter, tous ensemble, sur mon blog.

A très bientôt.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.