L'écrivain insolite
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 mars 2021

L'écrivain insolite
Abonné·e de Mediapart

L'égalité Femmes-Hommes et la pandémie

Nous, les hommes, nous avons compris, grâce aux premiers confinement, que notre moitié assume au quotidien jusqu'à 4 rôles différents dans une même journée.

L'écrivain insolite
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le premier confinement a sans doute forcé beaucoup d'entre nous à comprendre la charge de travail des femmes au foyer. 

La majorité des hommes se sont rendus compte que leur moitié assurait trois rôles au quotidien, mère au foyer (tâches ménagères et éducation des enfants), travail et tâches administratives, sans compter les courses, faire face aux réparations diverses en faisant intervenir un artisan, bref que leur compagne avait plusieurs vies, quand eux, sans pour autant dévaloriser leur rôle, ne font qu'un seul emploi.
Tout ceci n'a jamais été mon cas. Élevé par trois grandes sœurs, ainsi que ma mère, j'ai toujours eu conscience de l'inégalité hommes femmes. C'est pourquoi je me suis toujours proposé de me réserver les tâches ménagères en plus de mon activité professionnelle, laissant à ma compagne l'extérieur, c'est à dire les courses alimentaires, les rendez-vous médicaux. Suite à un burn out, je me suis surtout investi dans mon rôle de père de famille, ainsi que des tâches ménagères, soutenant ma compagne qui s'était assigné tout le reste.
Ensuite, entre mars 2018, et jusqu'au début du premier confinement, ma propre charge de travail s'est alors accrue, ma compagne ayant été détecté bi polaire en Mars 2018.
Au commencement du premier confinement, j'ai vraiment compris alors l'injustice que pouvaient ressentir les femmes. Ma compagne étant partie sur les réseaux sociaux, c'est à dire, passant ces journées à discuter avec des "amis", je suis alors devenu professeur à la maison pour notre fille, en primaire, de 8h30 à 16h30, notre fils au collège étant largement autonome depuis ses dix ans, préparation des repas du matin, du midi et du soir, bricolage, réparations diverses, décoration d'intérieur et réaménagement de l'ensemble de l'appartement, ainsi que toutes les autres tâches ménagères, et surtout le plus important, réussir à faire mettre aux normes électriques notre appartement par notre propriétaire, soit désormais une économie de 500€ sur la facture d'électricité, et bien sûr, faire respecter les mesures barrières et d'hygiène par l'ensemble de la famille.
Et surtout toutes ces tâches ménagères et administratives sont montées crescendo jusqu'à la séparation de notre couple.
Depuis septembre dernier, je me bats pour nourrir mes enfants jusqu'à la fin du mois, les quinze derniers jours étant toujours aussi critiques.
Si toutefois ce témoignage était réellement publié, j'aimerais sincèrement pouvoir remercier Madame la Maire de mon village, Madame la directrice, Mme l'AESH, Mme la maîtresse de l'école primaire publique de mon village, ma conseillère UDAF, le centre médico social, l'Hôpital de jour, le SESSAD ainsi que les éducatrices, l'ADMR, ainsi que la CAF, toutes ces femmes qui nous ont entourées pendant notre crise conjugale, et dont certaines sont toujours disponibles pour me permettre désormais d'être un vrai Père de famille.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo, 5 ans après : notre émission spéciale
Le 5 octobre 2017, un mot-dièse va faire le tour de la planète : #MeToo (« moi aussi »), une expression pour dire haut et fort les violences sexistes et sexuelles. Cinq ans plus tard, les rapports de domination, de pouvoir, ont-ils vraiment changé ?
par À l’air libre
Journal
MeToo, plus de cinq ans d’enquêtes
Parmi les centaines d’articles publiés et émissions réalisées par Mediapart, ce dossier rassemble une sélection d’enquêtes marquantes, du monde du travail à celui de la musique, de la politique au cinéma, et fait la chronique des défaillances de la justice.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Face aux affaires, l’opposition s’indigne, l’exécutif se terre
Les dernières mises en cause par la justice de deux figures du pouvoir, Alexis Kohler et Éric Dupond-Moretti, sont venues perturber mardi la rentrée parlementaire. Face à des oppositions plus ou moins véhémentes, l’exécutif et la majorité en disent le moins possible, en espérant que la tempête passe.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Exécutif
Kohler, Dupond-Moretti : et soudain, il ne se passa rien
Le président de la République n’a pas jugé nécessaire de réagir après l’annonce du procès à venir de son ministre de la justice et de la mise en examen de son bras droit. Il mise sur le relatif silence des médias. Et ne s’y trompe pas.
par Michaël Hajdenberg

La sélection du Club

Billet de blog
La grande nostalgie
Les nostalgiques de l'ère fasciste s'en donnent à cœur joie pour ressortir les reliques de l'époque. Dimanche matin à Porta Portese, le plus grand marché aux puces de la capitale, j'ai trouvé un choix impressionnant de memorabilia de l'ère Mussolini.
par D Magada
Billet de blog
L'Italie post-fasciste : en marche vers le passé
La victoire du post-fascisme, déflagration annoncée, menace nos systèmes démocratiques imparfaits et l'Europe qui subit une guerre de conquête et un bouleversement interne avec ces extrêmes-droites qui accèdent au pouvoir. Faut-il attendre les catastrophes pour crier ? La remise en cause de vieux réflexes ne demandent-elles pas une actualisation pour agir sur notre époque sans se renier ?
par Georges-André
Billet de blog
Après les élections, vers le post-fascisme
Aujourd'hui, en Italie, l'institutionnalisation du fascisme va porter l'agression raciste et patriarcale à un niveau supérieur. Avec cette combinaison du fascisme et de la technocratie, le gouvernement Meloni ne sera probablement pas simplement un gouvernement Draghi plus raciste. Nous verrons dans quelle mesure les alliances internationales, l'Union européenne et la Présidence de la République pourront limiter et contenir les dégâts. 
par Bruno Montesano
Billet de blog
Ouvrir les yeux sur le fascisme qui vient
Un peu partout, « la loi et l’ordre » s’imposent, sous une forme directement inspirée des années 40 comme Italie, ou de façon plus insidieuse, comme chez nous. De L’écofascisme au post-fascisme en passant par l’autoritarisme policier ultra-libéral, c’est cinquante nuances de brun. Et il va falloir commencer à sérieusement s’en inquiéter, si on ne veut pas voir nos gosses grandir au son des bottes.
par Mačko Dràgàn