Rezâ Sâdeghpour et ses traducteurs, invités des Lectures sous l'arbre 2018

Retrouvez Rezâ Sâdeghpour et ses traducteurs Amin Kamranzadeh et Franck Merger pendant les Lectures sous l'arbre 2018.

reza-sadeghpour
Rezâ Sâdeghpour est né en 1985 à Âbâdeh, petite bourgade du Fârs. Il vit actuellement à Ispahan, où il est avocat. Le Bris lent des bouteilles lui a valu de recevoir, en 2015, le « Prix du recueil de l’année » décerné lors du Festival de Fajr, le « Festival national de la poésie persane contemporaine ».

  

 

 

 

 

amin-kamranzadeh
Amin Kamranzadeh a vécu à Chiraz jusqu’à sa venue en France, à Aix-en-Provence, il y a quelques années, pour y mener des recherches en droit constitutionnel comparé (France-Iran). Accompagné de Franck Merger, il présente régulièrement la poésie persane classique et contemporaine au public français, par des lectures bilingues, des conférences et des ateliers de traduction.
franck-merger

 

 

 

 

Franck Merger enseigne la littérature en khâgne à Aix-en-Provence. Il traduit en français des poètes italiens et persans. À Salon-de-Provence, il a créé en 2014 et co-organise depuis lors les « Archipels de la poésie ». Il réalise régulièrement des présentations publiques de poésie persane et anime des ateliers de traduction. Il publie également sur le site de la revue en ligne Terre à ciel une chronique intitulée « L'ivre de poèmes ».

 

Retrouvez Rezâ Sâdeghpour et ses traducteurs Amin Kamranzadeh et Franck Merger pendant les Lectures sous l'arbre 2018 :

  • À la table de Rezâ Sâdeghpour et de ses traducteurs Amin Kamranzadeh et Franck Merger : repas, lectures, échanges avec l'auteur dans un restaurant local.

    → jeudi 23 août à 12h. Sur réservation. 22€

  • Une heure avec Rezâ Sâdeghpour et ses traducteurs Amin Kamranzadeh et Franck Merger : lecture de Le Bris lent des bouteilles (Cheyne, 2018). Lectures bilingues, échanges.

    → vendredi 24 août, 15h à L'Arbre vagabond.

     

Plus d'informations dans le programme complet.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.