La Corée, pays invité des Lectures sous l'arbre 2019

 

La 28e édition des Lectures sous l'arbre mettra à l'honneur la Corée dans sa programmation.

Située en Asie de l'Est, entre le Japon, la Chine et la Russie, la Corée est une péninsule de plus de 220 000 km2. Peuplée d'environ 75 millions d'habitants, la Corée est séparée en deux Etats depuis la fin des années 1940 :

Au nord, la République Populaire démocratique de Corée, couvrant plus de la moitié du territoire, gouvernée par un régime totalitaire issu du communisme stalinien et comptant environ un tiers de la population coréenne.

Au sud, la République de Corée, occupant le reste de la péninsule, gouvernée par une démocratie représentative, et comptant en 2017 près du double de la population de la Corée du nord.

Les relations entre le nord et le sud de la Corée sont tendues et conflictuelles du fait de la divergence de leurs régimes politiques respectifs. En 1950, un conflit éclate entre les deux Corées, qui durera trois années, jusqu'en 1953.

Malgré les tensions politiques sur la scène nationale, mais aussi internationale, que connait la Corée, le pays a une culture riche, allant de la musique (avec notamment le Pansori, une musique traditionnelle classée au patrimoine culturel immatériel par l'UNESCO) à la gastronomie, en passant par la littérature. Cette dernière est riche et diversifiée : littérature, poésie, littérature de jeunesse ou encore bandes-dessinées, avec des auteurs comme Hwang Sun-won (romans, poésie, nouvelles), Park Chong-hwa (poésie, romans), Hong Yeon-sik et Park Kun-Woong (BD, Manhwas), Lee Seung-u (romans, nouvelles) ou encore Ra Hee-duk, poète invitée aux Lectures sous l'arbre 2019.

Le cinéma coréen fait également parti des pans dynamiques de la culture coréenne avec des réalisateurs tels que Hong Sang-so, Kim Ki-duk, Lee Chang-dong, Park Chan-wook et Ryoo Seung-wan, dont les œuvres seront projetées lors des Lectures sous l'arbre 2019.

De nombreuses animations autour de la Corée seront au programme tout au long de cette semaine des Lectures :

Un cycle de cinéma coréen, proposé en collaboration avec le Cinéma-Scoop du Chambon-sur-Lignon et le Ciné Tence, avec le concours de l'Association Française du Cinéma d'Art et d'Essai (AFCAE) mettra au programme :

  • Seule sur la plage la nuit de Hong Sang-soo le lundi 19 août à 17h au Cinéma-Scoop

  • Battleship Island  de Ryoo Seung-wan le lundi 19 août à 21h au Ciné Tence

  • Printemps, été, automne, hiver...et printemps de Kim Ki-duk le mardi 20 août au Cinéma-Scoop

  • Mademoiselle de Park Chan-wook le jeudi 22 août à 21h au Ciné Tence (cette projection sera suivie d'une discussion avec Bastian Meiresonne, spécialiste du cinéma asiatique).

Le Cinéma-Scoop proposera aussi :

  • Hill of freedom de Hong Sang-soo le dimanche 25 et lundi 26 août à 21h

  • Burning de Lee Chang-dong le lundi 26 août à 17h.

Le Ciné Tence proposera aussi :

  • Mother de Bong Joon-ho le samedi 24 août à 21h

 

Dans l'espace de la tente caïdale du festival, quatre moments de rencontre et d'échanges « Autour de la Corée » seront organisés à travers quatre approches différentes :

  • Deux Corées, une culture, douze extravagances par Jean-Yves Ruaux, universitaire et journaliste, le mercredi 21 août à 16h.

  • Chroniques cinématographiques : une page d'Histoire du cinéma coréen par Bastian Meiresonne, directeur artistique du Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul, le jeudi 22 août à 16h.

  • La litterature coréenne contemporaine : un autre regard sur le monde ? par Jean-Noël Juttet, co-traducteur et professeur au KLTI à Séoul, le vendredi 23 aôut à 16h.

  • Une Corée coréenne est-elle envisageable ? par Antoine Perraud, journaliste à Mediapart, le samedi 24 août à 16h.

 

Des rencontres avec des auteurs coréens et des éditeurs de littérature coréenne seront également au programme :

  • Mercredi 21 août à 17h30 : Une heure avec Jean-Claude Decrescenzo conseiller littéraire de Decrescenzo éditeur. Lecture de Un monde dénaturé de Jung Young-moon, Le Chant de la terre de Lee Seung-u et Celle que j'aimais de Park Min-kyu.

  • Vendredi 23 août à 14h30 : Une heure avec Ra Hee-duk, poète coréenne, et sa traductrice Kim Hyun-ja autour de Le ver à soie marqué d'un point noir.

  • Samedi 24 août à 10h30 : Une heure avec Martine Prost auteur de Scènes de vie en Corée et Halabeoji.

 

D'autres activités autour de la Corée seront organisées :

  • Lecture d'inauguration : Sur la route de Sampo de Hwang Sok-yong par Christiane Cohendy, le mardi 20 août à 17h30 à L'Arbre vagabond.

  • Petite matinée coréenne : Lecture-découverte de poèmes et de contes coréens par les bibliothécaires du Chambon-sur-Lignon et de Saint-Agrève, le vendredi 23 août à 10h.

 

La librairie éphémère du festival proposera également un assortiment de littérature coréenne (plus de 300 titres), tous genres confondus : roman, poésie, essai, bandes-dessinées, littérature jeunesse...


communique-coree

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.