Les poètes des Lecture sous l'arbre 2014 : Bruno Berchoud

De la courge aux citrons, on y joint les deux bouts, les bouts de sa boutique, sa boutique en plein air – cinq mètres et de la poussière. De l'arabe au français, sa parole allée venue vingt fois entre une paire de visages qui ne s'étonnent plus, d'une phrase deux coups il négocie des végétaux et des virages avec la langue.

Quelquefois du soleil plein les yeux, il les retire sous des plis, défiguré par la lumière, penche une oreille vers des voix, au toucher vérifie la monnaie comme un liquide sur les doigts, aveugle quasiment et le front chiffonné, jamais ne met sous verre le regard. Dans l'commerce, on n'est pas des gangsters.

Par dessus les légumes offre en prime, non des fleurs, mais quand même un bouquet : de la menthe au persil, entre les mains d'Aziz, il y a tout un éventail.


Bruno Berchoud, Leurs mainsCheyne, collection Poèmes pour grandir, 2005.


Une heure avec

Le mercredi 20 août à 16h30, Une heure avec Bruno Berchoud, à l'Arbre vagabond. Présentation de Leurs mains, son premier livre publié chez Cheyne éditeur en 2005. Parcours littéraire autour de Georges-Arthur Goldschmidt et de son récit autobiographique Le poing dans la bouche.

 

Tout en douceur

Le jeudi 21 août de 9h30 à 11h15, Bruno Berchoud nous emmène en balade. Carole Gentil, comédienne lira des textes choisis par le poète autour du thème Voix et voies, la question de l'air.

 

À la table de

Le vendredi 22 août à 11h30, déjeuner avec Bruno Berchoud. Lectures et échanges avec l'auteur autour d'un repas.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.