L'association Typographie & poésie : 30 ans de Lectures sous l'arbre

Le festival des Lectures sous l'arbre est de retour en 2021 ! Il se déroulera pendant une semaine au mois d'août, sur le Plateau Vivarais-Lignon (Haute-Loire et Ardèche), dans les communes du Chambon-sur-Lignon, de Devesset et de Tence.

Depuis 30 ans, les Lectures sous l'arbre, portées par l'association Typographie & poésie, travaillent autour du livre et de la lecture avec pour objectif de faciliter la rencontre entre les publics et la poésie contemporaine. À travers une soixantaine d'activités proposées en une semaine, le festival cherche ainsi à décomplexer, initier, sensibiliser, impliquer ou encore transmettre et créer.

Au fil des ans, les Lectures sous l'arbre sont devenues un lieu de développement du livre et de diffusion de la littérature contemporaine et du savoir auprès d'un large public. Le festival est régi par les quatre principes suivants : le souci constant des publics, la promotion du livre et de la lecture, la défense de la chaîne du livre et une dynamique de réseau à travers la collaboration avec de nombreux partenaires.

Tous les ans, les Lectures sous l'arbre invitent une trentaine d'auteurs et mettent à l'honneur un pays, un artiste et un éditeur dans leur programmation. Le festival propose des formes variées pour aller à la découverte des textes et à la rencontre de leurs auteurs : lectures, balades littéraires, lectures-spectacles, cycle de cinéma, conférences... mais aussi des stages ouverts à tous, animés par des professionnels. Une librairie éphémère de 125 m2, offre également chaque été, un large assortiment de livres (environ 1200 titres).

Nous vous attendons nombreux du dimanche 15 au samedi 21 août 2021 pour fêter, à nos côtés, les 30 ans des Lectures sous l'arbre !

Retrouvez une présentation de l'association produite à l'occasion de l'exposition Sous les mains de qui aurait l’audace à la Bibliothèque municipale de Lyon : https://www.youtube.com/watch?v=ENbZHREC7Zc

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.