Les poètes des Lectures sous l'arbre 2014 : Jean-Pierre Siméon

« Des rêveurs ? Des songe-creux, des vagabonds, des pas-comme-les-autres, qui marchent sur les eaux ou qui volent dans les nuages avec les oiseaux et les anges ? Alors là non, faites excuse, mais vous n'y êtes pas du tout. Un poète, ça fait ses courses et ça a mal aux dents, ça se soucie du chômage et du Sida. Et quand il écrit des poèmes, il parle des choses les plus banales, qui sont celles de tout le monde : de ses doutes, de ses joies, de ses colères, de ses peurs, de ses défaites, de ses étonnements, de son désir d'être autre chose, d'être autrement, de ce qu'il ne comprend pas, de ce qu'il croit comprendre dans les instants de tout le monde. »

 [...]

 « Comme quoi, vous voyez, être poète, ce n'est pas seulement écrire des poèmes. C'est une manière de vivre, une façon particulière d'habiter et de traverser le monde : l'œil et l'esprit ouverts, curieux de tout, le poète est un étonné perpétuel, passionné du nouveau, de l'étrange, de l'autre, de tout ce qui lui enseigne que dans ce qu'il voit, entend, fait chaque jour, il y a mille secrets, un inconnu qui ne finira jamais d'explorer. Qu'il y a un autre monde dans le monde, tout aussi vrai que le premier mais, plus vaste. »

 Jean-Pierre Siméon, Aïe ! Un poète, Cheyne éditeur, 2014.

 

À la table de

Le mercredi 20 août à 11h30. Rencontre et échanges avec Jean-Pierre Siméon autour d'un repas.

 

Une heure avec

Le vendredi 22 août à 15h, Une heure avec Jean-Pierre Siméon à l'Arbre vagabond. Lecture de Aïe ! Un poète et parcours littéraire autour de Lawrence Ferlinghetty. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.