Claudine Hunault et Nathalie Milon, auteurs présents aux Lectures sous l'arbre 2015

Nathalie Milon est née à Nice et vit aujourd’hui à Paris où elle a poursuivi des études musicales. Chanteuse, elle croise des styles de musique variés et explore les différents registres de la voix en interprétant aussi bien la musique classique que contemporaine ou bien les musiques traditionnelles et populaires d’Amérique latine. Parallèlement, elle participe à diverses expériences : théâtre, danse, écriture…

Nathalie Milon est née à Nice et vit aujourd’hui à Paris où elle a poursuivi des études musicales. Chanteuse, elle croise des styles de musique variés et explore les différents registres de la voix en interprétant aussi bien la musique classique que contemporaine ou bien les musiques traditionnelles et populaires d’Amérique latine. Parallèlement, elle participe à diverses expériences : théâtre, danse, écriture…

Metteur en scène de théâtre et d’opéra, actrice et écrivain, Claudine Hunault met en jeu dans toutes ses réalisations la charge poétique du mot et la puissance de la lettre. Elle exerce également comme psychanalyste et intervient dans de nombreux colloques sur les champs croisés de l’art et de la psychanalyse. Elle a publié Heretu et les yeux de la nuit (L’Harmattan), Désir d’Antigone (Tarabuste) et Des choses absolument folles (E.M.E.).

 

Comme une épaisseur différente de l’air est pour ces deux artistes leur premier livre paru à Cheyne éditeur. Il s’agit d’un dialogue entre les deux femmes.

Au fil des entretiens, elles cherchent à s'approcher de ce que voir veut dire. Le fait que Nathalie Milon est aveugle ouvre un champ très vaste à l'énigme de la perception.
Ce dialogue, dont on a ici la transcription fidèle, aborde avec délicatesse et respect, et sans complaisance, les aspects les plus simples de la vie quotidienne comme ceux, plus intimes et secrets, de la vie intérieure.
On y entend le grain de ces deux voix, leurs hésitations, leurs riches inquiétudes, leurs silences, et aussi leurs inflexions heureuses, témoins d'une vraie joie d'être au monde. Une telle présence incite le lecteur à participer à l'échange. Et à reconsidérer sa propre approche du réel.

Jean-Marie Barnaud

 

Claudine : Aveugle, on ne pourrait pas jouir de l’immédiateté des choses, et on entrerait dans la patience ?
Nathalie : J’étais dans un bateau en Argentine, pour voir des baleines. Dès que les baleines sont apparues, tous se sont rués sur un bord du bateau pour les photographier et les filmer. Le capitaine a dû leur demander de faire attention, on allait chavirer.
Claudine : La vue, par la jouissance immédiate qu’elle procure, aliénerait la personne ?
Nathalie : Oui, ils voulaient tout de suite posséder l’image des baleines. C’est une réaction primaire.

Comme une épaisseur différente de l’air, Claudine Hunault et Nathalie Milon (Cheyne éditeur, collection Grands fonds, 2014).

 

Vous voulez en savoir plus ?

Parcours de lecteur : Claudine Hunault et Nathalie Milon choisissent de présenter quatre livres de la librairie, le jeudi 20 août à 10h30. Gratuit.

À la table de : Repas partagé avec Claudine Hunault et Nathalie Milon le vendredi 21 août à 11h30. Nombre de places limité. 22€.

Une heure avec : Rencontre avec Nathalie Milon et Claudine Hunault qui feront une lecture de leur livre, Comme une épaisseur différente de l’air, le samedi 22 août à 15h. Gratuit.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.