Les poètes des Lectures sous l'arbre 2014 : Ito Naga

 

En sortant de cet hôtel à Tokyo, elle lève son bras droit au-dessus d'elle, la paume de la main tournée vers le ciel pour voir s'il pleut.

 

Shuu ou harusame ? Il existe en japonais différentes expressions pour décrire la pluie. Shuu tombe dru et verticalement, tandis que harusame est soufflée par la brise et presque horizontale.

 

Harusame, c'est la fine pluie du printemps, shigure, celle de l'automne, toutes deux intermittentes car la saison nouvelle n'est pas encore stable.

 

Laquelle de ces images nous vient à l'esprit lorsqu'on pense "il pleut"?

 

 

Ito Naga, Iro mo ka mo, la couleur et le parfum, collection Grands fonds, Cheyne éditeur, 2013.

 

"Contrairement à ce qu'on serait tenté de croire, il ne s'agit pas ici d'un rapport ethnographique sur le Japon, sa culture, ses mœurs, ses coutumes, mais d'un regard tendre, patient et souvent amusé, ouvert à la poésie de l'infime et du subtil dont les Japonais font leur quotidien.

Carnet de bord d'un périple amoureux, ce livre restitue l'émotion intime, et comme étonnée d'elle-même, qui nous saisit quand s'ouvre à nous l'inconnu."

 Jean-Pierre Siméon, co-directeur de la collection Grands fonds.

 

La nuit d' Ito Naga. 

Le vendredi 22 août à 22h, au nouvel atelier Cheyne à Devesset, Ito Naga proposera un parcours personnel et poétique sur le thème de la nuit.


L'avant-spectacle du soir.

Le samedi 23 août à 18h30 à la bibliothèque de Saint-Agrève. Rencontre avec Ito Naga et les musiciens du Bamboo Orchestra animée par Jean-

Pierre Siméon. Offert.

 

Iro mo ka mo, la couleur et le parfum.

Le samedi 23 août à 21h, Ito Naga lira Iro mo ka mo, la couleur et le parfum, accompagné par le Bamboo Orchestra. Salle des arts de Saint-Agrève.

 

Renseignements et réservations : cliquez ­ici

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.