Le foot et l'Allemagne.

Le foot est un instrument de pouvoir. L'Allemagne veut dominer l'Europe et s'en servir.

On sait l'importance du sport médiatique, et en particulier la championnat mondial de football. Il concourt à la puissance d'un pays, à sa réputation. Des élus en profitent afin d'améliorer leur notoriété. Que donnerait le Qatar pour être champion du monde ? Les Etats-Unis, la Chine, l'Iran ...?

On peut donc, au regard de ces ambitions se réjouir d'une élimination, celle d'une ambition de domination.

Le "National Interest", célèbre revue républicaine (qui avait présenté l'idée de "la fin de l'histoire") titre sur ce thème dans son numéro de mai-juin :  "L'Allemagne pourra-t-elle faire de l'Europe un acteur projetant son influence dans le monde ?"

Dès lors les propos de Jean-Luc Mélenchon, qui se réjouit de l'élimination de l'Allemagne en coupe du monde de football  ne devraient plus être contestés, moqués, d'une manière aussi simpliste qu'ils le sont ...

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.