Lefrançois
Informaticien
Abonné·e de Mediapart

514 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 juin 2017

Lefrançois
Informaticien
Abonné·e de Mediapart

Vers une invalidation des élections législatives?

Selon le conseil constitutionnel, tout mandat impératif est atteint de nullité. Les candidat de la république en marche ayant eu à signer un engagement à voter tout projet du gouvernement violent donc la constitution. Un citoyen posant une QPC peut faire invalider leur élection.

Lefrançois
Informaticien
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'article 27 de la constitution française du 4 octobre 1958 dit : « Tout mandat impératif est nul. Le droit de vote des membres du Parlement est personnel. ». Par conséquent, seul le mandat représentatif est légal.

Le président a donc commencé son mandat en violant la constitution.

Si le conseil constitutionnel n'a rien à invalider c'est qu'un contrat de droit privé peut avoir plus de force que la loi.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.