mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart sam. 1 oct. 2016 1/10/2016 Dernière édition

Le libéralisme a échoué... de l'aveu même des libéraux.

En effet, chers amis, les libéraux admettent eux-mêmes que leur système est imbécile.

Bon, evidemment, ils ne le disent pas comme cela; ils essaient de le faire en passant comme si cela ne changeait pas leur autorité ou leur expertise.

Ils se contentent d'appeler, pour résoudre la crise, à l'instauration de règles nouvelles encadrant les marchés financiers.

Ce qui signifie - si je comprends bien - qu'ils admettent que les problèmes actuels viennent de l'absence de ces règles.

Et donc de ce que les agents économiques sont laissés trop libres.

Or quel est le courant philosophico-économico-politique qui déclare qu'il faut que l'Etat laisse les agents économiques les plus libres possibles pour que la croissance et la prospérité s'installent? Eh bien, le libéralisme (comme son nom l'indique).

CQFD.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Melchior

 

Appétissant.

Billet, sors de l'encrier !

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et téléchargez notre application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Lefrere Marc

Professeur de Philosophie
PERIGUEUX

Le blog

suivi par 16 abonnés

Considérations