LeGayTapant
Abonné·e de Mediapart

14 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 oct. 2012

Chère Christine Boutin, Cher François Lebel, interdisons le mariage pour tous

Lettre ouverte à nos amis "pas homophobes" mais "quand même jusqu'où s'arrêteront-ils?".

LeGayTapant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Lettre ouverte à nos amis "pas homophobes" mais "quand même jusqu'où s'arrêteront-ils?".

Suite à vos propos tout bonnement hallucinants sur la "pente glissante" où vous passez du coq à l'âne en dépit du bon sens, au détriment de toute rationalité, insultant aux passages non seulement des millions d'individus de par le monde dont le seul tort est de n'aimer pas comme vous, mais aussi vos fonctions républicaines (non parce que que les curés s'excitent et délirent, ce n'est pas bien grave au fond, ni tout à fait nouveau - le délire -, mais des élus de la république, là ça dépasse un peu), suite donc à ces débordements dont je note au passage qu'ils ne semblent pas mobiliser outre mesure la communauté mediapartique, sans doute convaincue que les vrais problèmes sont ailleurs (la crise, les fraudes, etc...), ignorant de manière assez spectaculaire pour des "intellectuels engagés" à quel point le genre est au coeur du politique et du social, de la domination et de la libération, suite à tout cela, donc, je ne relèverai pas l'hypocrisie et l'irrationalité de votre réthorique (des liens entre homosexualité et polygamie, inceste ou zoophilie que rien n'autorise, des références au règne animal non seulement inexactes mais sans aucun doute déplacées (de quoi les animaux sont ils le nom??)), et je vous propose d'aller au bout de votre logique "reproductive" (mais pourquoi diantre ne demande-t-on pas aux jeunes mariés des certificats de fertilité??), allons y:

interdisons le mariage aux couples stériles, aux femmes ménopausées, aux personnes non-vierges (elles se sont probablement reproduites en dehors des liens sacrés du mariage), aux femmes ayant déjà pratiqué l'avortement, aux multirécidivistes du divorce (et donc du mariage), aux personnes qui n'ont pas les moyens financiers d'élever des enfants, aux membres de communauté susceptibles d'etre traditionnellement polygames (la liste est longue), ben oui parce que c'est la porte ouverte à tous les débordements, interdisons le mariage aux personnes ayant déjà des enfants d'autres mariages, aux personnes pratiquant fellation, cunnilingus et autres doigtés rectaux, aux personnes se mariant sur un coup de tete, à Las Vegas, à Britney Spears, Eddi Barclay ou Lisa Minelli, aux couples mixtes (n'entendions nous pas, à l'époque, les memes arguments "et pourquoi pas avec les chiens?"), et puis tant qu'on y est, interdisons le mariage à ceux qui n'ont pas le bac, aux illettrés, aux pauvres, aux ouvriers, aux femmes de ménage, aux immigrés, aux employés du tertiaire, aux athées, aux lecteurs de Sade ou de Genet, à ceux qui écoutent de la mauvaise musique, à ceux qui ont aimé Festen ou Salo, et puis tiens, interdisons le mariage à tous ceux qui ont déjà maté un porno sur internet, aux échangistes, aux naturistes, aux sadomasochistes, aux fétichistes, aux onanistes, aux anarchistes, aux transformistes, et puis aux acteurs et actrices (après tout on peut pas vraiment savoir s'ils s'aiment vraiment ceux la...), et puis aux femmes actives (mauvaises mères!), aux femmes passives (feignasses!), aux femmes à la santé fragile (mauvaises génitrices!), aux femmes qui boivent et qui fument, aux femmes vénales (se marient elles vraiment pour faire des enfants), et aux hommes vénaux aussi, il y en a, aux hommes à "troubles érectiles", aux femmes à petite poitrine (mauvais ratio hanche/poitrine, signe d'un faible taux de fécondité selon certains :), aux hommes au sexe trop petit, ou trop gros, aux consommateurs d'OGM ou de fast-food, à ceux qui ne prennent pas de petit dejeuner, ou qui regardent trop la télé, bref interdisons le mariage pour tous, à tous. Et qu'on n'en parle plus.

En vous remerciant de me faire sentir tellement bien, tellement légitime, tellement égal à tous dans mon droit d'aimer et de voir mon amour reconnu par tous, par mes proches, par l'état, aux yeux du monde, je compte sur vous pour remettre de l'ordre dans tout ça.

Je ne voudrais pas devenir impoli

Le Gay Tapant.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — International
Pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — Culture-Idées
Autour des spectacles « Mère », « The Notebook » et « Istiqlal »
L’émission culturelle hebdomadaire de Mediapart est consacrée aujourd’hui aux mises en scène de Wajdi Mouawad (« Mère »), du collectif Forced Entertainment (« The Notebook ») et de Tamara al-Saadi (« Istiqlal »).
par Joseph Confavreux
Journal — France
Gauches : comment reprendre la main pour 2022 ?
Échaudées par les tentatives ratées de « triangulation » dans leurs propres rangs, et encouragées par l’actualité, les gauches recentrent leur discours sur le social. Mais se faire entendre reste une gageure dans un paysage médiatico-politique saturé par les thématiques identitaires.
par Mathilde Goanec et Pauline Graulle
Journal — France
Présidentielle : cette deuxième ligne qui prépare l’après
« Refondation », « Front populaire écologique », « Bloc arc-en-ciel »… Au sein des partis de gauche, des personnalités s’activent pour éviter les logiques de division présidentielle. Pour elles, la reconstruction de la gauche commence maintenant, pour ne pas disparaître. 
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay
Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy