POUR LA LIBERTÉ DE LA PRESSE SPEAK-UP-FOR –JULIAN ASSANGE

Depuis le 11 avril 2019 jour de l’arrestation de Julian Assange les informations ont été raréfiées une rétention voulut par Capitaux qui détiennent la presse mondiale, accusée par la fabrique d’opinions.

 

Depuis le 11 avril 2019 jour de l’arrestation de Julian Assange les informations ont été raréfiées une rétention voulut par Capitaux qui détiennent la presse mondiale, accusée par la fabrique d’opinions.

Toujours détenu dans la prison de haute sécurité da Belmarsh au Royaume-Uni

Il risque 175 ans de prison une peine qui n’est autre qu’une condamnation à mort aux vues de son état de santé qui est très préoccupant, une extradition vers les États-Unis c’est la mort assurée comment peut-on accepter qu’un lanceur d’alerte qui a longtemps œuvré pour défendre les droits des opprimés en mettant à jours des injustices et dont toutes les rédactions mondiales ont repris à l’unisson les sources.

Il n’est pas possible de l’abandonner à la mort dans le silence moribond.

SPEAK UP FOR ASSANGE LANCE UN GRAND APPEL EN FAVEUR DE JULIAN ASSANGE

Contre les accusations démesurées d’espionnages, dans cette affaire c’est le principe de la liberté de la d’expression et la liberté de la presse qui est dangereusement remise en cause.

II est évident que si le gouvernement américain peut poursuivre Julian Assange il ouvrira la voie des poursuites contre tous les journalistes dans le monde entier, les enjeux de la liberté d’expression se jouent dans la capacité de l’union pour la liberté d’expression ;

Julian Assange est un lanceur d’alerte, aujourd’hui c’est la liberté de la presse qui est en danger.KHADRA LEGLOBE777

https://speak-up-for-assange.org/journalists-speak-up-for-julian-assange/

https://speak-up-for-assange.org/journalists-speak-up-for-julian-assange/

Julian Assange liberté de la presse © LEGLOBE777 CITIZENACTnews

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.