Affaire Tariq Ramadan ELVIRA 4 em accusatrice

Des enquêteurs de de la Brigade Criminelle doutent de plus en plus de la crédibilité des accusations de la 4 em plaignant Elvira Déjà poursuivie par le passé pour plusieurs faux témoignage ,le résultats des investigations ne corrobore pas le récit d' Elvira, 138 Journaux feront des couvertures sur Elvira une seule UNE à ce propos LE MONDE https://www.youtube.com/watch?v=0zn9wLnMk68

Affaire Tariq Ramadan © CIPIJ Affaire Tariq Ramadan © CIPIJ
ARTICLE DU MONDE SUR TARIQ RAMADAN © LE MONDE ARTICLE DU MONDE SUR TARIQ RAMADAN © LE MONDE
Zaghury Daniel Elvira Tariq Ramadan © free TariqRamadan Campain
 une Rélexion  de Ibrahima...
MAUDITS SOIENT NOS YEUX FERMÉS ET NOS LÂCHETÉS ASSUMÉES !

L’indifférence si ce n’est l’hostilité dont fait preuve une partie des musulmans et des intellectuels humanistes dans cette affaire est assez problématique à mon sens.

C’est à se demander si l’intelligence et le courage ne sont pas les facteurs manquants dans leur raisonnement. Ceux qui jouent cyniquement et de manière calculée avec l’argument de la question morale pour justifier leur lâcheté devraient être les derniers à parler de morale pour justifier l’inconséquence de leur position.

Cette incapacité notoire de se positionner de façon pertinente et responsable dans le débat public n’est pas de nature à rassurer. Nous ne sommes vraiment pas sortis de l’auberge !

Cette sorte de déni des droits et cette vendetta qui sont en toile de fond dans cette affaire ne reflètent ni une bonne santé démocratique encore moins une société du vivre ensemble mais une montée du racisme et un enracinement de l’islamophobie. Ne pas le dire c’est capituler.

Quelle est cette société qui postule la négation de l’humanité de celui qui est considéré comme l’autre ? Hannah Arendt avait bien raison de parler du droit d’avoir des droits. Pourquoi tant de haine envers un homme qui a toujours œuvré pour le vivre ensemble et la paix ?

OUI A UNE FRANCE RÉCONCILIÉE AVEC SES VALEURS ET NON A UNE FRANCE QUI TRAHIT SES VALEURS

Définir les lumières et les grands principes de la devise (Liberté égalité, fraternité) et considérer que ceux-ci ne valent plus dès qu’on a en face celui qui est considéré comme l’étranger, le musulman, le rebelle, l’insoumis n’honore pas la France de Zola.

AIMONS-NOUS LES UNS LES AUTRES : CELA NE MANGE PAS DE PAIN !

La fraternité qui constitue à mon sens la pierre angulaire de cette belle devise ne peut être valide que si elle est ouverte et si elle vaut autant pour le français dit de « souche » et celui venu d’ailleurs dit étranger. Cette fraternité ne peut être belle que si elle dépasse notre conception étriquée et chauvine de celle-ci.

Ce qui nous fait défaut, ce ne sont pas les moyens d’arrêter les injustices, c’est la compassion, le courage, l’indignation. L’injustice des victimes se renforce par la passivité et par l’indifférence de nous autres : passifs spectateurs.

https://www.youtube.com/watch?v=0zn9wLnMk68

https://www.youtube.com/watch?v=0zn9wLnMk68

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/01/23/affaire-ramadan-les-doutes-des-enqueteurs-sur-la-quatrieme-plainte-pour-viol_6026946_3224.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.