au sujet de Rémi

Durant les évènements, en direct, je me souviens avoir entendu clairement un gradé de la gendarmerie hurler: "Des grenades, bordel, on n'a plus de grenades".

Ce détail a ensuite complètement disparu des reportages.

Etait venu le temps des mensonges.

Paix sur toi, Rémi.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.