LejarecHans
Ouvrier intellectuel à la tâche
Abonné·e de Mediapart

14 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 avr. 2020

Meurtre de masse en cours, l'état coupable, les médecins complices

«Euthanasie ?» Non: «Euthanasie !» par Médiapart 26 avr. 2020 de dominique vidal : " Une circulaire aurait appelé le 19 mars les hôpitaux à limiter l'accès des personnes «fragiles» à la réanimation. Avec les conséquences qu'on imagine" Les conséquence on n'a plus besoin de les imaginer, on sait chiffres à l'appui avec explications dans cet article.

LejarecHans
Ouvrier intellectuel à la tâche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Selon un article du canard enchainé du 22 avril : depuis la même circulaire en quelques jours, les patients de plus 75 ans en réanimation seraient passés de 19 % à 7 %, et ceux de plus de 80 ans de 9 % à 2 %.

Les politiciens d'aujourd'hui prennent des décisions pires qu'hier les nazis, les médecins d'aujourd'hui obtempèrent comme hier et même couvrent le crime de l'état par le mensonge tandis que comme hier les médias des milliardaires nient l'évidence. L'enchainement infernal est en place. C'est la nuit de cristal revue et corrigée !

exemple de désinformation propagandiste : 20 mn explique que "les propriétés anxiolytiques du Rivotril apaisent l'anxiété des patients" alors que le produit est exclusivement indiqué comme anti-épileptique dans toutes les sources : Vidal , AFSSAPS ... et que précisément ses contre-indication majeures sont les insuffisances respiratoires et le grand âge ! Il provoque même l'inverse de ce qu'affirme l'expert inconnu de 20mn : de l'agitation https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-mrivot01-RIVOTRIL.html

Si l'on consulte les documents un peu anciens sur le Rivotril, on découvre qu'il est de notoriété médicale qu'on endort les vieux pour les assassiner en douceur. La Croix 2015, un médecin explique qu'il n'y a pas de différence entre sédation profonde et euthanasie parce que dans les deux cas on provoque la mort : https://ethique-soin.blogs.la-croix.com/sedation-et-euthanasie-deux-pratiques-equivalentes/2015/09/29/ Maintenant les médecins n'ont même plus à demander l'autorisation de la famille ! Et c'est le Dr Raoult que l'ordre des médecins menace de radiation !!! Son crime ? Soigner les inutiles coûteux !

On est passé du jeunisme à la haine de la vieillesse et de la haine de la vieillesse à la haine des vieillards ! la nouvelle forme du génocide nazis des handicapés et malades mentaux entre 1939 et 1941.

Les chiffres démontrent l'ampleur de la mise à mort sélective de masse sous l'impulsion de la directive criminelle : La courbe italienne des décès du COVID 19 présente une allure tout à fait normale.

Mortalité Italie par tranche d'âge Sars Cov 2 © www.epicentro.iss.it

 En tenant compte du temps de latence d'exécution entre le 18 et le 31 mars Jusqu'au 31 mars les proportions étaient les mêmes en France : 

Distribution des personnes décédées du coronavirus COVID-19 en France au 31 mars 2020, selon la tranche d'âge

Au plus fort de l'épidémie, les réanimations se vident ! Curieux non ? Et pour cause on n'y admet plus les vieux !

Variations journalières du nombre de personne en réanimation covid 19

Par contre au 14 avril, la courbe change complètement d'allure et d'échelle par le fait qu'on a enlevé la quasi totalité des arrivées des 75 ans et plus en réanimation à l'hôpital. Leur aura-t-on donné du Rivotril en EHPAD ? Qu'advient-il à ceux qui ne tombent plus dans la case COVID 19 ? Comment sont comptabilisés leurs décès ? Distingue t-on s'ils sont morts dans leur sommeil après administration de Rivotril ?.....

Distribution des personnes décédées du coronavirus COVID-19 en France au 14 avril 2020, selon la tranche d'âge:

Une analyse attentive montre qu'entre le 31 mars et le 14 avril les rapports de population ne changent pas entre 0 et 74 ans. Mais en quinze jours, soudain, le virus ne tueraient plus les vieux ! Les 75 ans et plus représentaient 75 fois les 15-44 et maintenant ils ne représentent plus que 20 fois ! Pourquoi ? On ne les soigne plus, on les assassine !

Si vous arrivez à vivre plus de 75 ans sans avoir perdu un œil, une main, avec un peu de chance, vous serez assassiné par l'état ! Jusqu'où ira l'idéologie des économies budgétaires de L’État Social à privatiser ?

Dès que l'épidémie sera terminée, ces criminels devront rendre des comptes. Ils le savent. Ces chiffres tronqués par des vieux morts sans avoir droit aux soins, font peur parce qu'ils induisent artificiellement à penser à une mortalité accrue par le COVID chez les plus jeunes. Morts de peur, ils vont rester terrés chez eux et rester contrôlable..... C'est pour cela que l'épidémie doit absolument apparaître grave alors que statistiquement il ne se passe rien. Désobéissance !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Police
Le bras droit du préfet Lallement visé par une enquête pour violences
Alexis Marsan, haut gradé de la préfecture de police déjà mis en cause pour sa gestion violente du maintien de l’ordre notamment lors de la finale de la Ligue des champions au Stade de France, est accusé d’avoir agressé un cycliste alors qu’il circulait sur une moto banalisée mi-mars à Paris. La vidéosurveillance n’a jamais été exploitée, et la plainte orientée vers le mauvais service. Une enquête a été confiée à l’IGPN lundi 4 juillet.  
par Sarah Brethes
Journal
Alertée sur les dérives du lycée Stanislas, Valérie Pécresse refuse de suspendre ses subventions
Le conseil régional d’Île-de-France a rejeté un amendement exigeant la suspension des subventions vers le lycée Stanislas après les révélations de Mediapart sur ses dérives. La gauche régionale saisit le ministère de l’éducation nationale pour qu’une enquête sur l’établissement catholique soit ouverte.
par David Perrotin et Lorraine Poupon
Journal — Europe
Lâché pour un mensonge de trop, Boris Johnson finit par démissionner
À la suite d’un nouveau scandale, le premier ministre britannique a annoncé jeudi sa démission après une cinquantaine de départs dans son gouvernement. Il a tenté de résister jusqu’au bout, mais la pression de son parti a été plus forte.
par François Bougon
Journal
Ces retraités « à bout de nerfs » face aux retards de versement de leur pension
Même quand leur dossier est complet, certains assurés commencent à toucher leur retraite avec des mois de retard, les obligeant à demander le RSA. L’assurance-vieillesse conteste toute situation anormale, mais le Covid et deux transformations récentes pourraient avoir ralenti le système.
par Dan Israel et Faïza Zerouala

La sélection du Club

Billet de blog
ZAD contre la bétonisation d'un espace agricole de 2,23 ha à Orcet en Puy-de-Dôme
Détruire un espace maraîcher, de verger et de champs cultivés pour bétonner est le projet du maire d'Orcet qui inquiète sa population enfin au parfum grâce à l'action du collectif StopUrba63 appuyé par ANV-COP21, organisateurs de la manifestation réussie du 4 juillet dans le bourg. Il est plus que temps pour ses habitants de refuser cette bétonisation qui va en détruire un joyau précieux.
par Georges-André
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
L’usine occupée des Murs-à-Pêches à Montreuil : Zone à dépolluer et Zone à défendre
Depuis le 2 avril dernier : les 45 habitants et les 27 collectifs qui occupent l’ancienne usine depuis septembre 2020 sont expulsables manu militari sans médiation, sans délai, ni solution de secours. Cette occupation multiforme et créative permet pourtant de maintenir ouvert un débat public indispensable sur la dépollution de ce site et son avenir.
par collectif "Garde la Pêche, Montreuil"
Billet de blog
Zadistes de la République !
En entrant à l’Assemblée, Marine Le Pen a déclaré « c’est pas une ZAD ici ! ». Face à l’effondrement en cours du système Terre, et à l’absence de réponse à la hauteur de la part du monde politique, un collectif de militante·s, responsables et élue·s écologistes appellent à la désobéissance civile. Ils et elles enjoignent à créer « toutes les ZAD nécessaires, pourvu qu’elles nous incitent à nous réveiller collectivement » : « Devenons des Zadistes de la République ! »
par Les invités de Mediapart