En Corrèze, policiers et gendarmes font des heures supplémentaires

Depuis quelques jours nos fonctionnaires locaux se démènent étrangement pour poursuivre avocats écologistes et syndicalistes.

Le 30 mai dernier, Antoine GATET, avocat juriste à France Nature Environnement  et porte parole de Sources et Rivières du Limousin, reçoit la visite à son domicile des gendarmes d’Égletons. Ils interviennent à la demande du parquet de Tulle dans le cadre d’une enquête pour « violation de domicile ».

Antoine GATET a été interviewé en janvier 2020 par FR3 sur l’implantation contestée des serres industrielles à tomates d’Égletons à quelques kilomètres de Tulle. (Voir notre article ci-dessous « quand la Corrèze s’agace » et un dossier détaillé dans le journal départemental « La Trousse corrézienne ».[1])

Il aurait « violé le  domicile » des serristes égletoniens, alors que son interview n’a même pas été réalisée sur le site. Or  aucune plainte n’a été déposée. C’est donc l’État qui porte directement atteinte à la liberté d’expression, atteinte dénoncée depuis par plusieurs associations et organisations. FR3 régional s’étonne que l’État utilise un de ses reportages.

Ce fait s’ajoute à la convocation des responsables CGT des Unions Locales de Brive et Tulle pour des faits remontant aux manifestations contre la réforme des retraites, manifestations qui ont réuni des milliers de personnes dans le département, des milliers de « convoquables ».

Même le rassemblement mensuel des « Coquelicots » devant la cathédrale de Tulle a fait l’objet d’une mise en garde de la préfecture, menaçant les participants d’amendes de 135€ s’ils sont plus de dix, amendes dont les Gilets Jaunes ont été familiers, ici comme ailleurs, pendant des mois et qui continuent à pleuvoir un peu partout en France contre les manifestants. Pourtant, les rassemblements catholiques hebdomadaires sont autorisés dans cette même cathédrale de Tulle, avec, malgré la baisse des vocations, un peu plus de dix participants.

Les représentants locaux de nos gouvernants ont bien une ligne directe avec les Ministres Belloubet et Castaner.

 

[1]la-trousse-correzienne.org

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.