Le récent parti "Nouvelle Donne" peut, parfois, ratisser large

Il semble piquant de voir commencer l'article suivant rédigé par un cadre ayant une culture politique, du récent PARTI NOUVELLE DONNE européiste & classé au centre gauche par Wikipédia,..par 1 énumération d'organisations politiques de gauche, mais mettant en 1ère position l'UPR, dont l'homme fort est F. ASSELINEAU.

Or cette personnalité d'ULTRA DROITE souverainiste est ambigüe, ayant parfois des COMPLAISANCES avec l'extrême droite (et prônant par ailleurs une sortie très rapide de l'Europe et de l'Euro) !...

Et l'UPR s'avère de nouveau être citée une 2ème fois. Comme quoi, certains, à NOUVELLE DONNE, ratissent eux-mêmes large, en paraissant NE PAS appliquer de CORDON SANITAIRE outre mesure...

En effet, court extrait issu de :
http://blogs.mediapart.fr/blog/upac/081113/non-lupr-et-asselineau =

"L’UPR un mou­ve­ment sou­ve­rai­niste qui ratisse large, notam­ment chez les Sora­liens d' "EGALITE & RECONCILIATION d'Alain SORAL, les Larou­chis­tes de Lyndon LaRouche, mais aussi chez les Che­vène­men­tis­tes, au PRCF, etc. Dans un com­mu­ni­qué publié sur Facebook il y a plus d’un an [1], des cadres de son parti expli­quaient déjà, tout en se dédoua­nant d’avoir quoi­que ce soit à voir idéo­lo­gi­que­ment avec ces gens-là : « il est tout sim­ple­ment faux d’affir­mer que François Asselineau refuse tout dia­lo­gue avec les adhé­rents de E&R, comme avec les adhé­rents de S&P, et comme avec les adhé­rents du Comité Valmy. » En conclu­sion, ils réaf­fir­maient :« L’adhé­sion à l’UPR reste grande ouverte à tous les mem­bres de E&R, de S&P, du Comité Valmy, comme de ceux du RIF, du MPEP, du POI, du MDC, de DLR, du MPF, du Front de Gauche, et de tous les autres mou­ve­ments poli­ti­ques fran­çais, qui auront com­pris la légi­ti­mité de notre cause, la jus­tesse de notre Charte, la clarté de nos ana­ly­ses, la rec­ti­tude de notre com­por­te­ment et l’effi­ca­cité de notre posi­tion­ne­ment [2]. »"

N.B. :
* On peut rappeler :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Soral

* S & P = SOLIDARITE & PROGRES, de Lyndon LaRouche,
dont voici une fiche descriptive =
http://sinistrespectacle.free.fr/Solidarite_et_Progres_une_secte_politique_d_extreme_droite.pdf

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Pour mémoire, l'extrait du début de l'article, dans sa rédaction Actuelle au 9 septembre 2014, est le suivant :

La solution politique

09 décembre 2013 | Par EmmanuelCND

"De NPA à Nouvelle Donne en passant par l’UPR, le PG, la gauche du PS, du PC ou d’EELV, LO, GU, FASE, mais aussi de Zeitgeist, les altermondialistes, les économistes atterrés et j’en passe et des meilleurs, ils ont tous un but commun qu’on pourrait synthétiser en un mot : la justice.

Pourquoi la justice ? Car ils cherchent tous à transformer notre monde profondément injuste en une planète ou tous seraient considérés de la même façon, ou la justice serait la norme, justice sociale et/ou écologique.

Pour les uns, la justice, c’est reconnaître que nos dirigeants mentent et/ou font partie de groupes influents (Siècle ou Bilderberg par exemple), qu’il y a eu des complots ou au moins des connivences dans la mise en place de guerres, d’attentats ou simplement de main mise sur l’économie.

Pour d’autres, ces dirigeants sont juste des salopards qui s’entendent entre eux pour exploiter les travailleurs, les pauvres, les étrangers et tous ceux qui n’appartiennent pas à la caste des puissants.

Pour d’autres encore, ce ne sont pas forcément les dirigeants qui rendent la vie injuste, mais tous ceux qui ont un pouvoir politique ou financier dont les chiens de garde des médias sont les protecteurs.

Le problème avec tous ces gens qui finalement cherchent peu ou prou à atteindre le même but, c’est qu’ils considèrent tous être les seuls ou presque à détenir la vérité. Mais ils se croient aussi les seuls à connaître les moyens de lutter.

Les uns luttent par des manifestations plus ou moins grandes et plus ou moins médiatisées, d’autres utilisent les réseaux sociaux, d’autres pensent qu’il faut prendre le pouvoir par les urnes, d’aucuns estiment que de se mettre dans une organisation quelconque dénature leur action, que tout doit être participatif, la plupart font le contraire et s’organisent en association ou partis desquels ils prennent plaisir à un certain pouvoir interne.

Qui aujourd’hui est sûr que le Front de Gauche aura un président élu en France, que Nouvelle Donne aura assez de députés européens pour inverser la donne sur la dette, que l’UPR fera sortir la France de l’Europe et de l’Euro, que Zeitgeist permettra une économie basée sur les ressources dans les prochaines années ou que la Gauche du PS fera changer d’avis François Hollande ?."
.
Source :
http://blogs.mediapart.fr/blog/yanch/081213/la-solution-politique
.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.