"Minéral, bouge ! Et ensuite réfléchis ! - Mais à quoi ?"

Job émis son "Atchoum !" et une voix céleste lui répondit "A tes souhaits". ... quelques temps plus tard, à la Une du journal télévisé : Grippe mondiale, si t'as soif prends une "Corona". "Minéral, bouge ! Et ensuite réfléchis ! - Oui mais à quoi ?"

Nous sommes des minéraux et longtemps nous n'avons été que ça* mais déjà des sensations (choc, gravité, nuages électroniques, polarité) nous en avions.
Et sommes devenus des biologiques avec des sentiments abstraits et non vraiment "réfléchis". Nous animaux avons choisit l'émancipation locomotrice au dépend de l'autonomie par l'énergie solaire. Le biologique s'émancipe de la force de gravité, mais se meut encore pour l'instant sur un espace plat.
Et un jour, une sorte de miroir se dresse devant nous et on se voit. Du moins on voit sa réflexion.
Je répète : "On Voit Sa Réflexion". On ne fait que la voir, longtemps elle aussi. Et comme on a des sensations et des sentiments on va acquérir l'abstraction de soi et donc créer cet avatar virtuel (en pensées d'abord abstraites puis spirituelles et on se met à se connecter au Ciel et à un Père hypothétique mais aux performances bien senties n'est-ce pas ?)

La scène du miroir est très importante en structuration psychique. Je me rappelle de celle que ma grand-mère m'a insufflée, j'avais alors 3 ans au plus. Elle me laissait faire mes siestes dans le grand lit et une fois je l'ai surprise en train de se changer devant les grands miroirs collés aux portes de la grande armoire. Je dois avouer qu'elle est la base de ma structuration. Ma grand-mère était pudique mais connaissait "l'homme" !
Elle me disait que ce n'est pas dans le miroir que l'on voit la vraie personne...

Pardon, je m'égare, je reprends.
Donc un jour nous êtres biologiques sensibles et pensants avons eu cette réflexion de nous même et avons dès lors eu le besoin vital et structurant de sortir de nous même. C'est la troisième évolution du Cosmos, que les biologiques pensants mais de faible conscience ne comprennent pas et prennent pour de la folie de type schizophrénique alors qu'il s'agit de Conscience, de Lumière.

Contrairement à Descartes je dis que nous sommes ET parce que nous sommes, nous pensons, ET parce que nous pensons nous nous réfléchissons... les uns les autres... les uns les autres !...
Cette troisième évolution n'a qu'un seul but et cela c'est certain, c'est d'arriver à la quatrième (et ce ne sera pas une consonne ;)
Personne ne peut savoir ce qu'elle sera mais je vois sa polarité d'évolution. Serons nous des anges ou des robots ? Les deux se parlent déjà vous savez... (Assange par exemple...)

 

L'affaire de l'évolution cosmique est donc bien plus grave qu'il n'y parait..

Réflexions à venir....

* Et longtemps nous le redeviendrons... poussière... poussière d'étoile... Comme Ziggy ou la Lady 
Bowie ou Rives ils disent tous les deux la même chose, l'un à la barbe l'autre est imberbe, je sais que vous savez bien que la barbe ne fait pas le philosophe mais tout juste un semblant de sagesse et surtout qu'elle montre une bonne dose de paresse au rasage (je plaisante bien sur).
Or le Dandy forcément oui !

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.