Affaires Langlois et Dreyfus : le parallélisme des formes.

Deux fonctionnaires de corps armés, deux états fascisants (Ferry qui veux faire tirer l'armée sur les GJ comme il ne mérite le faire tout seul alors "vas-y que je te pousse", et son aïeul qui crée les hussards de la Ré), des seconds couteaux qui jouent des coudes dans un panier de crabes placés là par des langoustes et des homards. De quoi donner un choc anaphylactique aux allergiques.

Je regarde les péripéties de Mr Alexandre Langlois et je fais un parallélisme avec l'affaire Dreyfus.

Plusieurs faits médiatico-sociaux font penser que nous revenons dans les 2 dernières décennies qui ont précédées la fin des empires par la 1ere guerre mondiale.

C'est bien la fin du 19ème siècle que nous vivons
Celui-ci n'a perduré au 20ème que grâce aux deux guerres, bien préparées par les bestiaux et les capitaux déraisonnables accumulés pendant l'esclavage et la colonisation des terres étrangères. 
Mais au 20ème Prométhée est venu 2 fois, l'une pour nous apporter le feu du soleil en 1945 (la bombe H), et l'autre pour nous apporter la transparence de la parole et de la pensée* (*ce n'est ni la cognition ni la psyché, ces deux objets sont différents de la pensée) en 1991 avec Internet (et sa mondialisation avec Windows 95)

Une génération est passée en 45 et en 75 il y a eu les LSD
Une génération est passée depuis 95 et en 2025 on aura le LSD
Cette fois faudra pas faire comme en 75 avec... BHL... Madoff... Rocard... pour faire des ellipses éclectiques. 
Sinon on aura droit au néo-néo-libéralisme c'est à dire au nazisme

Plaisir :)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.