15 PORTRAITS D'HABITANTS.

Individuellement, les gens sont sympa à plus de 90 % et collectivement, s'y prennent comme des manches. Sortant du virtuel, j'ai eu l'occasion d'approcher cette "croyance" concernant les habitants, les citoyens, devenus sur des lustres en conflit avec ceux qui les représentent, au travers in fine de grands partis.

Il s'agit ici du billet photos de François Bonnet, l'un des créateurs avec Edwy Plenel de Médiapart né en 2008. Billet recevant des commentaires, tandis que les  habitants ont eu à s'exprimer auprès de reporters qu'ils connaissaient et auprès de qui ils vivaient et communiquaienten en toute confiance et solidarité. Ainsi Louise Oligny et à un degré moindre Patrick Artinian ont-ils retenu les 15 personnes dont vous pouvez apprécier les présentations attachantes...

Simple citoyen, qui m'a conduit par les hasards de la vie à être en contact avec la population, à haute dose par le taxi et aussi par la vie professionnelle et associative (témoignages sur toutes ces vies), j'ai constaté facilement en quelques heures, confirmées par la soirée du vendredi 12, que les 15 portraits voyaient confirmation pour ce quartier du Mont-Mesly de Créteil. Je fus, en 2 journées de contacts, toujours bien accueilli dans les rues, magasins, accueils divers en place, comme dans cette grande médiathèque Mandela.

Écoutez cette femme de 84 ans, heureuse de faire l'écrivain public et remerciant sans la moindre restriction ces habitants de tous âges qui l'aident elle à vivre et à se rendre utile, tant qu'elle le peut. Aucune restriction dans la soirée et si quelques traces, ce furent nos journalistes qui eurent à répondre. François Bonnet admit, que ce pouvait être rupture de la part de Louise, si on n'allait pas dans le sens complet vrai, avec telle ou telle vérité...Une femme fit remarque à Plenel que les politiques étaient nécessaires ! Sous-entendu, ne pas tous les exploser !

Hors les accueils bibliothèque, musique, éducation, j'ai retrouvé une communication "taxi" "J'ai transporté le peuple, et il m'a transporté."

Et peut-être un contact peu en vogue, mais positif pour cadets, juniors et jusque centenaires : je ne pense pas faire erreur écrivant que madame écrivain public était aussi pilote : La dictée de Mérimée ! Ainsi est nommé cette activité, pour les dictées qu'elle-même concoctent...Fou ...

Ainsi : Tous des gens vieux, mais Quelles vieilles gens ....

Pour ne pas être fanny, le chat écrira un commentaire, pour rapprocher un projet basé sur la sortie du virtuel et la communication, principale arme pour se défendre de l'inhumain.

Il ne s'agit donc pas de parler des autres ! ...à suivre d'un seul commentaire 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.