23è et dernier... billet à identifiant Lepeuple 74

                            Solidarité  - Egalité  - Liberté

                                             Education

 

Beaucoup d'événements depuis le vendredi 16 novembre à ce jour lundi 19 novembre. Et les

citoyens français de gauche comme de droite ont bien du mal avec les déjà candidats aux postes 

d'élus, depuis la plus haute marche de 2017 (!), jusqu'aux places de ministres et placettes ou

strapontins dans les sillages des supputés champions. Or, le maître souverain de la république,

le meilleur régime sur le papier, est le peuple, soit la totalité des chacuns et chacunes, en toute laïcité,

qui accèdent au droit de s'exprimer...Chez les "ambitieux" , les uns oublient que l'on n'est plus dans les mêmes

conditions (crise depuis un lustre, et projets depuis 2,3, 4, 5 décennies...les autres qu'ils ont accidenté leur candidate !

Certes, ils ne l'ont peut-être pas fait exprès, mais ne sont pas revenu(e)s publiquement sur le fait, longtemps (ter),

pire, ils/elles pactent malgré des options distinctes d'une partie de leurs concitoyens, qui ont d'ailleurs la même

opinion que la candidate initialement bien désignée...Et puis dans un autre registre, il y a ceux qui ont du mal à

compter, conter oui, compter non. Pourtant, ils calculeraient beaucoup...Pas de doute, le peuple, depuis 10 ans, voire 

15 ans, présente, en toutes fonctions professionnelles nécessaires aux humains bien des esprits vigilants en direction de

leur république. Bien sûr, il y a l'Europe en dehors de ses propres représentants...Raison de plus pour refaire le monde...

 

Directement, - je voudrais nommer le plus grand de nos républicains depuis la création de la 1ère, il y a eu 220 ans

en septembre dernier. (Comme il y aura 220 ans dans 2 ans, en 14, pour le Départ* et le 100è Anniversaire du départ

de JAURES). Avec cette "nomination" unanimement reconnue, il est une de ses citations qui est irrésistiblement VRAIE

enfin, souvent je pense : <<On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir, on enseigne et on ne peut enseigner

que ce que l'on est>>...

Il savait (dans le sens de possédait), ce qu'il avait étudié jusque Normale Supérieure, soit de quoi pouvoir faire la classe  à

tout élève jusqu'au sommet des Etudes d'alors... C'est en 1879* qu'il eut 20 ans et ce serait autour du printemps 1887

(pas d'importance l'absolue exactitude de cette date) qu'il décida de stopper le professorat, pour se consacrer entièrement aux

êtres, certain qu'il était possible pour toutes et tous de trouver de meilleures organisations de vie, L' humain et ce qui fait la Terre

Avant le fric à tout prix, à tous prix (injurieux)...

Pas très original ceci, mais l'on peut facilement vérifier qu'en 1 éditorial de 6 chapitres et 50 citations mises en adéquation avec d'autres

mots et agencées aussi en un plan, l'on obtient une sorte de livret (j'allais écrire bible) laïque, humain pour chaque être (femme/homme)

... C'est je crois le psychanaliste Gori (Appel des Appels) (?), l'un des conférenciers d'un Cycle Figures d'humanité* que les phrases de

Jaurès étaient comme des soleils (un champ de soleils à près de 100%)...Allez à plus de 90, jusque 51, c'est humain.

(un billet dernier jour, avec un vrac derrière). Vers l'éducation, à partir d' un extrait de conférence d'Alain Badiou et liens en direction de

personnes et personnalités qui vont incontestablement sur la Route de l'humanité prônée par JJ : qui nous a passé des tuyaux sur de bons

républicains...Vrac à suivre.

Bernard 

  

  

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.