LES CHATTES ET LES CHATS.

Bonjour à toutes et touss', et gémis le cerveau encombré. C'est le Galilée de l'an 2000 qui revient à quatre pattes.//////Je reprends contact et je vire encombré, pour faire un billet qui répond(e ?) au titre... Et ça sera proche du réel. Comme d'hab et la muse a râlé, je n'ai pas pu m'empêcher de mater le réseau qui tourne 24 h sur 24...Et pour le 28 mai, la roulette à 7 h 37 donnait depuis 00 h  JP Bourges, Missfaff et Danivance, tous avec sujets alléchants (ou er). Et deux témoins° du déplacement chez Jamesinparis : rien à cacher... En vrac, je vais billeter sur le titre.

    

Elles et ils aiment les humains, les hue men et lycée de Versailles (ni anglais, ni italien mais peut-être un certain Bérurier)...Sont pas connes les chattes, et pas davantage les miaous mâles...Qui n'a lu ce voyage à 4 pattes Paris-Dijon chez Rebchamen (rat fin le sais-tu ?). Plus sérieusement, sur 24 h ou 36, j'ai su qu'un chat provençal avait accompli un trajet d'une dizaine de Km par champs et collines pour revenir à sa casa d'où on l'avait arraché la veille....Bref il en est 1000exemples ??? De quoi faire des billets ...et le dire c'est bien, eccetera.

Des billets de banque, Pourquoi pas ? Ce serait un début, un des buts, en ce qui me concerne, because "eaublige". Hé las ou pas, suis pas seul...  Humain avant que politique et d'ailleurs, ce seront les sexes qui s'opposeront en toute liberté. Des confréries imaginaires sans leaders, existeront par les esprits. Une confrérie des femmes et, compliments par les autres êtres, moins nombreux ?

À 9 h 37, je dois m'arracher aux rêves ou je vais me noyer. Des amis ont dit : repose-toi...Yes ! Ecris un poème et basta ! À 16 heures, tu dois répéter en marseillais, en vacances à Vienne. "Contre le silence, l'écrit", n'est-ce point Médiaviennes et Médiaviens. HH : si soins nécessaires, outre chez MDP, bien reçu à Créteil L' Échat, au pied du Mont-Mesly. Elle est pas belle la vie ?

 

            " La danse, c'est la VIE "

" Si l'alcool au volant, évoque bien la mort,

" La danse sur les pistes, symbolise la vie,

" Mouvements tournoiements, c'est la fête des corps,

" Qui dans ces moments-là, l'emportent sur l'esprit.

 

" Les dragueurs le savent bien, qui apprennent à danser,

" Pour mieux séduire les belles, et toutes partenaires,

" Mais il y a surtout, milliers de fiancés,

" Qui dansent et danseront, toute leur vie entière.

 

" Ils se mangent des yeux, se sourient à loisir,

" Et épousent la danse, pour un jour s'épouser,

" Et faire de ces moments, millions de souvenirs,

" Auxquels s'ajouteront, les plus jolis bébés.

 

" La danse c'est la vie, vous dis-je bien assuré,

" Alors jeunes dansez, apprenez tous les pas,

" Possédez les techniques, et laissez-vous aller,

" Souriants pétillants, du Haut jusques  en bas !

Bernard Lepage.

 

    

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.