Une seconde vie

Nous avons redonné une seconde vie à d'anciennes machines. On vous explique comment des machines ayant servi à écrire des articles publiés sur Mediapart vont aider des élèves et étudiants à accéder à la culture et l'information.

Vivre le confinement est dur pour tout le monde.

Le vivre en télétravail comme nous avons tous la chance de pouvoir le faire au sein de Mediapart adoucit cette contrainte mais le sentiment d'inutilité est quotidien et grandissant chaque jour.
Tous les jours, nous rendons service à nos collègues, nous maintenons des machines et des serveurs ou encore nous développons du code dans le but commun de Mediapart : diffuser de l'information.

Mais dans ce contexte de pandémie, on se sent globalement inutile à la collectivité : nous sommes chez nous, derrière nos ordinateurs, parfois sur notre canapé, nous ne sauvons pas de vies, nous ne participons pas à la chaîne qui permet de remplir nos magasins de nourriture ou d'objets essentiels, nous ne participons pas à la fabrication de tout ce qui est nécessaire au quotidien de nos concitoyens.

Le 10 avril dernier, un reportage dans le JT de TF1 montrait les inquiétudes autour des inégalités qui s'accroissent avec le confinement pour l'école à la maison.

 

Dans le reportage, il est question d'associations qui fournissent des ordinateurs à des jeunes qui n'en ont pas pour pouvoir charger leur devoirs et communiquer avec leurs professeurs.
Et non, tous les élèves et étudiants n'ont pas un ordinateur, loin de là ! Notre journaliste Faïza Zerouala en parlait déjà dès le 17 mars dernier de cette fracture numérique et des inégalités que le confinement rend encore plus flagrant.

Révélation ! Au sein du pôle exploitation, nous avons réformé une dizaine d'IMac et nous cherchions ce que nous allions en faire !
L'idée est donc toute trouvée !
Après discussion, tout le monde est emballé et veut participer. Nous expliquons notre démarche à la direction de Mediapart qui nous suit immédiatement.

En plus rien à faire : les machines étaient déjà réformées. Elles sont absolument vierges de tout contenu (et de manière sécurisée) et redéployées entièrement sur les versions d'OS les plus à jour possible compte tenu du matériel (9 sont en Catalina donc la dernière version mais une machine ne peut pas aller plus haut que High Sierra).

Nous prenons donc contact avec une des associations identifiée dans le reportage : ATD Quart Monde - France

L'association nous remercie pour la prise de contact et répond bien sûr favorablement à notre proposition pour le don !

Un des membres de l'équipe s'est donc rendu vendredi 17 avril dans nos locaux pour donner nos 10 IMac à ATD Quart Monde.

En route vers une nouvelle vie ! © Alexandre Mimran En route vers une nouvelle vie ! © Alexandre Mimran

Prêts pour un nouveau départ © Vincent Lucy Prêts pour un nouveau départ © Vincent Lucy

 

Ce n'est qu'une goutte d'eau mais nous sommes heureux d'avoir pu donner une telle seconde vie à nos anciennes machines s'inscrivant dans les valeurs de notre journal. Nous sommes heureux d'avoir mené à bien ce petit projet collectif qui permettra à des jeunes d'étudier dans de meilleures conditions, d'accéder à la culture et à l'information.

Si votre entreprise dispose de matériel susceptible d'être utilisé et donné, vous pouvez contacter par mail l'association qui reprendra contact avec vous pour organiser la collecte dans votre entreprise puis les redistribuera.

Une plateforme du Ministère des solidarités et de la santé recense les associations et/ou services de l'ASE qui ont besoin d'ordinateurs pour les enfants.

Ne laissez pas votre matériel réformé dormir dans vos stocks ! Donnez-le !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.