Incident technique sur Mediapart

Un peu après 18 heures, hier mercredi 26 mai, et jusque dans la soirée, un incident technique s’est produit sur le site et l’application de Mediapart, rendant un temps inaccessibles nos contenus et provoquant des difficultés de connexion pour les abonnés.

Un peu après 18 heures, hier mercredi 26 mai, et jusque dans la soirée, un incident technique s’est produit sur le site et l’application de Mediapart, rendant un temps inaccessibles nos contenus et provoquant des difficultés de connexion pour les abonnés.

Grâce à notre équipe technique, mobilisée durant la nuit, la situation est revenue progressivement en cours de résolution. À cette heure, la totalité des contenus (articles, billets de blogs, commentaires…) est de nouveau accessible à la consultation. La connexion à votre compte abonné grâce à votre identifiant et votre mot de passe est de nouveau effective depuis 23 heures hier soir. 

Nos investigations aujourd’hui ont montré qu’il ne s’agissait pas d’une attaque extérieure mais d’une combinaison de différents facteurs qui ont abouti à cet accident. Ni les données, ni la sécurité du site n’ont été compromises. L’équipe technique se réunira demain matin pour analyser ce qu’il s’est passé et en tirer des enseignements pour le futur. 

Si vous rencontrez des difficultés de connexion, avec vos identifiants et mots de passe, voici comment les retrouver : https://www.mediapart.fr/aide?question=comment-retrouver-codes-dacces 

Toute l’équipe du Service abonné·e·s de Mediapart est par ailleurs à votre service pour vous accompagner et répondre à toutes vos demandes, par mail à l’adresse contact@mediapart.fr et par téléphone au 05 49 01 47 65.

Nous sommes enfin navrés de cet incident et tenons à remercier celles et ceux d’entre vous qui nous ont adressés des messages de soutien.

[Edit : mise à jour à 18h55 pour indiquer que l’intégralité des données a été reprise et qu’il ne s’agissait pas d’une attaque]

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.