Les Délivrés
Film documentaire
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 nov. 2020

#1 - Les Délivrés, présentation du film

Le documentaire Les Délivrés retrace un an de lutte sociale des livreurs de repas des plateformes numériques : Deliveroo, Uber Eats ou encore Frichti. Tourné entre l'été 2019 et 2020, le film se penche sur une aventure collective portée par de jeunes travailleurs revendiquant des conditions de travail décentes et des droits sociaux aujourd'hui inexistants.

Les Délivrés
Film documentaire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Résumé du film :

Damien, Clément et les autres sont coursiers à vélo. Ils livrent des repas pour des sociétés comme Uber Eats et Deliveroo. D’abord séduits par la flexibilité de ces nouveaux jobs, ils ont vite déchanté en découvrant les conditions de travail imposées par ces plateformes. Alors, pour tenter d’échapper à l’aliénation des algorithmes, ils décident de faire bloc et rejoignent les rangs d'une lutte sociale en pleine structuration. La plupart n’ont jamais manifesté, ce combat les éveille politiquement, les fait grandir et les amène à prendre position dans une société en tension permanente. Entre luttes et alternatives, ils tentent tous à leur façon d’inverser le rapport de force contre ces multinationales à la croissance exponentielle.

Réalisé par Thomas Grandrémy, co-produit par Mil Sabords et France Télévisions.

Note d'intention du réalisateur :

Les Délivrés met en lumière le combat de ces nouveaux travailleurs des plateformes en quête de protection sociale, de reconnaissance et de dignité. Avec ce premier documentaire, je cherche à raconter une histoire collective, celle d’une lutte sociale singulière opposant des travailleurs uberisés à des algorithmes, mais aussi des parcours individuels où la quête de soi se réalise dans l’action politique et la découverte du militantisme.

Durant une année intense de tournage, j’ai suivi de près la colère des livreurs en proie à une violente précarisation, digne des conditions de travail de la révolution industrielle au XIXème siècle. Les coursiers des plateformes sont payés à la tâche, sans garantie de salaire et interchangeables en deux clics. Pour ces livreurs néo-militants, lutter pour revendiquer des droits est une nécessité, une urgence absolue. Mais comment engager un dialogue social avec un patron invisible ? Comment exister dans ce brouillard algorithmique ? Le film questionne la nature de ces nouveaux rapports professionnels déshumanisés et les possibilités d’organisation pour des travailleurs isolés, atomisés, livrés à eux-mêmes.

Entre l'effervescence des grèves et des réunions syndicales, il y a les temps calmes, solitaires ou en couple. Ces instants où Damien et son compagnon se demandent comment payer les loyers en retard et éviter l’expulsion. Ces moments où Clément se livre, épuisé et inquiet devant ses grands-parents, qui l’hébergent faute de pouvoir s’offrir un logement. Il y a aussi ces shifts de livraison plongés dans l’ivresse de la ville, la nuit, seuls, invisibles. L’intimité des deux personnages principaux rythment le documentaire et interrogent l’impact social et psychologique qu’ont ces nouveaux jobs sur la vie des livreurs des plateformes.

A l’image des nombreux mouvements sociaux qui secouent la France depuis plusieurs années, à commencer par celui des Gilets Jaunes, Damien, Clément et les autres apprennent à manier le mégaphone à leur tour, à affûter leurs discours et à engager un rapport de force pour espérer un avenir plus juste. Cette innocence mêlée à une détermination viscérale témoigne, à mon sens, toute l’inquiétude et le désir de changement qui habitent notre société.

Thomas Grandrémy

Bande-annonce :

Les Délivrés (bande-annonce) © 

Diffusion TV :

Le 16 novembre à 22h40 sur France 3 Région Pays de la Loire

Le 30 novembre aux alentours de minuit sur France 3 Paris Île-de-France

2021 sur LCP-Assemblée nationale

Plusieurs projections ponctuelles en salle à venir

Réseaux sociaux :

Facebook - Les Délivrés

Twitter - Les Délivrés

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — International
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Au moins trente-et-un morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figurent une enfant de 5 ans et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. L’armée israélienne parle d’une « attaque préventive ».
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
A la beauté ou la cupidité des profiteurs de crise
Alors que le débat sur l'inflation et les profiteurs de la crise fait rage et que nous assistons au grand retour de l'orthodoxie monétaire néolibérale, qui en appelle plus que jamais à la rigueur salariale et budgétaire, relire les tableaux d'Otto Dix dans le contexte de l'Allemagne années 20 invite à certains rapprochements idéologiques entre la période de Weimar et la crise en Europe aujourd'hui.
par jean noviel
Billet de blog
Michael Rakowitz, le musée comme lieu de réparation
À Metz, Michael Rakowitz interroge le rôle du musée afin de mettre en place des dynamiques de réparation et de responsabilisation face aux pillages et destructions. Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste irako-américain présente un ensemble de pièces issues de la série « The invisible enemy should not exist » commencée en 2007, l’œuvre d’une vie.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Deux expos qui refusent d'explorer les réels possibles d'une histoire judéo-arabe
[REDIFFUSION] De l’automne 2021 à l’été 2022, deux expositions se sont succédées : « Juifs d’Orient » à l’Institut du Monde Arabe et « Juifs et Musulmans – de la France coloniale à nos jours » au Musée de l’Histoire de l’Immigration. Alors que la deuxième est sur le point de se terminer, prenons le temps de revenir sur ces deux propositions nous ont particulièrement mises mal à l'aise.
par Judith Abensour et Sadia Agsous
Billet de blog
Réponse au billet de Pierre Daum sur l’exposition Abd el-Kader au Mucem à Marseille
Au Mucem jusqu’au 22 août une exposition porte sur l’émir Abd el-Kader. Le journaliste Pierre Daum lui a reproché sur son blog personnel hébergé par Mediapart de donner « une vision coloniale de l’Émir ». Un membre du Mrap qui milite pour la création d'un Musée national du colonialisme lui répond. Une exposition itinérante diffusée par le site histoirecoloniale.net et l’association Ancrages complète et prolonge celle du Mucem.
par Histoire coloniale et postcoloniale