mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 30 août 2016 30/8/2016 Dernière édition

Indépendance des rédactions: proposition de loi pour leur reconnaissance juridique

Proposition de loi pour la reconnaissance juridique des rédactions déposée au Sénat par Madame la Sénatrice Nathalie Goulet suite à des échanges avec le SNJ (Syndicat National des Journalistes) et les Indignés du PAF

L’indépendance des rédactions est essentielle pour la qualité de l’information : une équipe de journalistes soumise structurellement à des pressions d’ordres politique ou économique ne peut remplir sa mission d’informer. Des intérêts privés  ne doivent en effet pas la détourner de sa vocation première : permettre au public d’avoir connaissance de la manière la plus honnête possible de l’état du monde et de son pays. 

Il arrive cependant malheureusement que des sujets disparaissent au dernier moment des rubriques d’un journal (ou d’un JT). Parce qu’ils déplaisent à l’actionnaire ou à des intérêts liés à la vie du média, ils sont « trappés ». Il arrive encore plus souvent qu’ils ne soient jamais évoqués. Censure ou auto-censure brident l’information au détriment du public et sèment le plus souvent le désarroi dans les rédactions (http://www.ucp2f.org/le-congres-de-liege/165-les-commentaires/765-l-journalisme--risques-et-tourments-du-metier-r).

Une solution pour changer les choses  est d’agir sur la structure capitalistique du média afin d’éviter tout conflit d’intérêt nuisant à l’honnêteté de l’information. Cette solution est dans le programme de certains partis politiques. Mais les discussions sur le sujet s’arrêtent dès qu’il faut passer aux actes : les conséquences d’une telle mesure seraient en effet considérables… et contre nature pour certains investisseurs qui, en achetant un média, achètent un outil de pouvoir. C’est cependant un réel chantier à  mener. 

Une autre solution est de donner aux journalistes l’outil qui leur permettrait d’agir en cas de tentative pour influencer la ligne éditoriale: la reconnaissance juridique de l’équipe rédactionnelle. Si des pressions existent, il devient possible de les dénoncer en justice. L’intersyndicale de la profession l’appelait de ses vœux dans un appel publié à l’occasion du centenaire de la mort de Jean Jaurès. Combinée à la prise de conscience réelle du public de l’existence de dérives et au fait qu’il s’organise pour les dénoncer, cette mesure peut être un moyen efficace de protéger les rédactions.

Mme la sénatrice Nathalie Goulet, le SNJ et les Indignés du PAF ont échangé pour rédiger une proposition de loi. Un texte a été déposé et sera prochainement soumis à discussion. Vous pouvez le consulter en suivant ce lien:


Proposition de Loi relative à la reconnaissance juridique du Conseil de rédaction

http://www.senat.fr/leg/ppl13-813.html


C’est la première étape d’une dynamique qui en comporte deux autres, complémentaires :  la reconnaissance d’une charte de déontologie de l’information unique et la création d’une instance de déontologie et de dialogue, fréquemment appelée « Conseil de Presse ». 

Elus, professionnels et citoyens ont décidé d’agir ensemble pour la qualité de l’information. Cette initiative est une première. Elle ne sera pas sans suites.

Vive l’info ! 

Les Indignés du PAF,

le 1er Octobre 2014


Annexes: 

- Pétition: "Votez la loi pour l'indépendance des rédactions!" sur www.change.org

https://www.change.org/p/mesdames-et-messieurs-les-s%C3%A9nateurs-votez-la-loi-pour-l-ind%C3%A9pendance-des-r%C3%A9dactions

- Appel solennel au Président de la République des organisations syndicales représentant les journalistes (Syndicat National des Journalistes, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, CFTC-SJ, Média 2000 CFE-CGC, SNJ-FO)

http://snj.fr/spip.php?article5166

- #IndépendanceRédactions: retour sur la Conférence de Presse du 7/10 au Sénat #1

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/les-indignes-du-paf/091014/independanceredactions-retour-sur-la-conference-de-presse-du-710-au-senat-1

- #IndépendanceRédactions: retour sur la Conférence de Presse du 7/10 au Sénat #2

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/les-indignes-du-paf/091014/independanceredactions-retour-sur-la-conference-de-presse-du-710-au-senat-2

-- 

Les Indignés du PAF/ Les amoureux de l'Info

Notre contact: lesindignesdupaf@gmail.com

Sur FaceBook et Mediapart: "Les Indignés du PAF" 

Sur Twitter @IndignEsDuPAF

www.lesindignesdupaf.info


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Indignés ? On le serait à moins !

Les Echos et Radio classique appartiennent à Bernard Arnault, première fortune française.

Le Point à François Pinault, troisième fortune française

Le Figaro à Serge Dassault, quatrième...

Libération à Drahi, sième...

Le Monde et le Nouvel Obvervateur, àXavier Niel, septième..

Direct Matin et Canal+, à Vincenr Bolloré, dixième...

Parmi ces gros du bide, il y a Martin Bouygues (TF1-LCI), Jean-Paul Baudecroux,(NRJ), Alain Weil (RMC,BFMTV), Arnaud Lagardère (Europe1, Paris Match, Le Journal du Dimanche)

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) valable jusqu'au 4 septembre et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

Le blog

suivi par 52 abonnés

Les Citoyens de l'information