Les Indignés du PAF
Abonné·e de Mediapart

226 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 déc. 2013

Les Indignés du PAF
Abonné·e de Mediapart

Faisons évoluer les médias ensemble!

Les Indignés du PAF
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Notre nouveau site:  www.lesindignesdupaf.info

Préambule...

Depuis désormais 2 ans, les Indignés du PAF se battent pour une information plus honnête, plus diverse, plus ouverte, plus à l'image du monde. Nos points d'appuis sont la #déontologie et le #dialogue, les débats et les propositions, dans le respect mais avec détermination et sourire. Nous allons faire tranquillement, joyeusement, la révolution pacifique et citoyenne de l'info en souvenir d'un homme qui vient de nous quitter et qui représentait, au fond, les mêmes valeurs de tolérance et de combat. RIP Nelson Mandela.

Citoyens, journalistes, responsables de publication, éditeurs, distributeurs, diffuseurs, élus… faisons évoluer les médias ensemble !

Deux années se sont écoulées depuis la scandaleuse manipulation d'images qui a engendré la création du collectif « les Indignés du PAF ». Les dérives et les erreurs continuent, nos actions aussi. Nos objectifs  restent inchangés : améliorer la qualité de l'information, rétablir l’indispensable confiance entre les citoyens et leurs médias.

En 2012, nous avons rencontré des professionnels, syndicats, responsables politiques, organisé des tables rondes et lancé un appel avec des propositions pour améliorer la qualité de l'information. En 2013, nous avons activement participé aux travaux de l'Observatoire de la Déontologie, qui nous ont permis de prendre, collectivement, la pleine mesure des dérapages. Nous avons, aussi, continué à demander la publication de rectificatifs à l’antenne ou par écrit avec un bon taux de réussite.

Le dialogue et la déontologie font partie des solutions aux crises de confiance et économique qui touchent les médias. Pourquoi payer pour une information (presse, abonnements…) si l’on n’a pas confiance en celle-ci ?

La nouvelle loi sur l’audiovisuel attribue une place aux associations de défense des consommateurs dans les médias de l’audiovisuel public. Très bien, mais insuffisant. Le projet de Conseil de Presse, auquel le gouvernement semble renoncer,  a  cédé la place à la nomination d’un rapporteur indépendant qui  devra faire dès janvier des propositions  pour la création d'un lieu de réflexion et de débat sur l’éthique  et les pratiques journalistiques. L’urgence semble comprise, mais nous redoutons le peu de portée d’une démarche isolée et discrète qui ne pourrait, de toutes façons, réussir sans un texte fondateur et fédérateur.

Les journalistes français restent trop souvent fermés aux critiques, les propriétaires des médias pas assez inventifs (ou incompétents), les politiques frileux et les citoyens absents du débat. Les liens entre les médias et le public doivent être repensés pour mieux en refléter la diversité, s’en enrichir et s’y renouveler. Le monde a profondément changé. La profession doit s’adapter à la fois à de nouveaux supports et à une nouvelle société, sans perdre de vue les fondamentaux qui font la noblesse de l'information: curiosité, qualité et indépendance.

 Dans ce cadre, nous insistons, comme le SNJ, sur la nécessité de, rapidement:

- créer une instance de déontologie réunissant tous les intervenants du secteur;

- reconnaître une charte de déontologie unique adossée à la convention collective.

Et invitons toutes celles et ceux qui le souhaitent à se joindre à ces revendications en signant la pétition disponible directement sur notre nouveau site www.lesindignesdupaf.info.

Les Indignés du PAF, le 6 Décembre 2013

Avec le soutien de :

Syndicat National des Journalistes (SNJ), Fédération Européenne des Journalistes (FEJ,) Association des Journalistes Européens - section France (AJE-France), Association pour l’Avenir des Diffuseurs de Presse (AAPD), Mme la députée Isabelle Attard (ex-EELV), M. Philippe Buisson (PS), Jean Stern (auteur de « Les patrons de la presse nationale : tous mauvais »), Jean-Luc Martin Lagardette (auteur de « L’information responsable : un défi démocratique », co-fondateur de l’APCP), Marc-François Bernier (Ph. D., chaire de recherche en éthique du journalisme université d’Ottawa-Canada)... et de toutes celles et ceux qui voudront bien signer le texte sur notre site !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Justice
Les liaisons dangereuses de Rachida Dati avec les barbouzes du PSG
Enquête illicite dans l’affaire Renault-Nissan, intervention auprès d’un préfet, renvois d’ascenseur : la justice s’intéresse aux relations entre l’ancienne garde des Sceaux et un lobbyiste mis en examen dans l’affaire qui secoue le club de foot.
par Yann Philippin et Matthieu Suc
Journal — Libertés publiques
Après la Grèce, Intellexa installe son logiciel espion en Afrique
Le matériel d’Intellexa fait scandale à Athènes, où il aurait visé les téléphones de personnalités, au bénéfice du gouvernement. Mais la société aurait aussi fourni du matériel à une milice soudanaise, révèle une enquête de Lighthouse Reports, « Haaretz » et Inside Story.
par Crofton Black et Tomas Statius (Lighthouse Reports)
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
L’animal est-il un humain comme les autres ?
Je voudrais ici mettre en lumière un paradoxe inaperçu, et pour commencer le plus simple est de partir de cette célèbre citation de Deleuze tirée de son abécédaire : « J’aime pas tellement les chasseurs, mais il y a quelque chose que j’aime bien chez les chasseurs : ils ont un rapport animal avec l’animal. Le pire étant d’avoir un rapport humain avec l’animal ».
par Jean Galaad Poupon
Billet de blog
Canicule : transformer nos modes d’élevage pour un plus grand respect des animaux
L’association Welfarm a mené cet été la campagne « Chaud Dedans ! » pour alerter sur les risques que font peser les vagues de chaleur sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage. Après des enquêtes sur le terrain, des échanges avec les professionnels de l’élevage, des discussions avec le gouvernement, des députés et des eurodéputés, Welfarm tire le bilan de cet été caniculaire.
par Welfarm
Billet de blog
Le cochon n'est pas un animal
Pour nos parlementaires, un cochon séquestré sur caillebotis dans un hangar n'est pas un animal digne d'être protégé. C'est pourquoi ils proposent une loi contre la maltraitance animale qui oublie la grande majorité des animaux (sur)vivant sur notre territoire dans des conditions indignes. Ces élus, issus des plus beaux élevages politiciens, auraient-ils peur de tomber dans l'« agribashing » ?
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Abattage des animaux à la ferme. Nous demandons un réel soutien de l’Etat
Solidarité avec Quand l’Abattoir Vient A la Ferme : Depuis 2019, la loi autorise les éleveurs, à titre expérimental, à abattre leurs animaux à la ferme. Ils n’ont toutefois bénéficié d’aucuns moyens dédiés et doivent tout à la fois assurer les études technique, financière, économique, sanitaire. Respecter les animaux de ferme est une exigence collective. Nous demandons un réel soutien de l’État.
par Gaignard Lise