Les Indignés du PAF proposent la candidature de l'un des leurs au CSA

COMMUNIQUE DE PRESSE (Paris, le 16 Octobre 2012)

 

Les Indignés du PAF proposent la candidature de leur co-fondateur et porte-parole, Philippe Guihéneuf, en tant que « médiateur citoyen du CSA » (Sage ou associé)

 

Les Indignés du PAF proposent de faire nommer en Janvier prochain un médiateur citoyen au sein du CSA. Cette personne, interface avec la société civile, aura pour mission de  contribuer à créer les conditions d'une information plus fiable et plus responsable. Les dérives de la qualité de l'information, tous supports confondus (presse, radio, télé, internet), expliquent en effet la perte de confiance massive du public envers les journalistes et, en grande partie, les difficultés du secteur. Il faut y remédier.  

 

Depuis plusieurs mois, le collectif rencontre des centaines de personnes, associations, syndicats, élus, conseillers... Tous ou presque souhaitent un profond changement des pratiques. A l'occasion des renouvellements de mandats au CSA, les Indignés du PAF proposent donc la candidature de leur co-fondateur, Philippe Guihéneuf, pour remplir un rôle de médiateur  citoyen actif, défenseur de l’intérêt général. Cette revendication, dont la paternité revient à l'association "Les Pieds dans le Paf" qui co-anime le collectif, a été signée il y a quelques années par le Président François Hollande, son Premier Ministre Jean-Marc Ayrault et de nombreuses autres personnalités. « L’Appel des Indignés du PAF et des médias pour une meilleure qualité de l’information » (4.000 soutiens) a pris le relais en 2012, tant et si bien que des représentants de tout l'arc républicain, des nombreux professionnels et des milliers de citoyens soutiennent désormais la démarche. « L’Appel » envisage, à cet égard, quatre axes de réforme: 

- associer les citoyens au fonctionnement des médias,

- réformer structurellement le secteur pour plus de transparence, d’indépendance

éditoriale, politique et économique,

- repenser la politique de soutien au secteur pour favoriser pluralisme et innovation,

- éduquer aux médias dès le plus jeune âge…

 

Le monde de l'information est en pleine révolution numérique. Le changement doit se faire au bénéfice de tous et de la démocratie. Les Indignés du PAF saluent à ce titre les initiatives en cours de l'APCP, qui vient de créer un Observatoire de la déontologie de l'information, et du SNJ, qui réclame la création d'une instance tripartite de régulation. Les réformes envisagées sont, quoiqu’il en soit, la condition sine qua non du redressement économique du secteur.

  

Rappel:

Les Indignés du PAF est un  mouvement citoyen a-partisan  né suite à la diffusion par TF1 de faux reportages sur la délinquance urbaine en Décembre 2011. La chaîne ne s'est jamais excusée auprès des téléspectateurs.

 

Les Indignés du PAF – lesindignesdupaf@gmail.com

Sur Twitter: @IndignEsDuPAF, sur FaceBook: Les Indignés du PAF

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.