Appel aux revues en lutte

Afin de donner corps à cette nouvelle place de Grève que nous appelions de nos vœux dans notre précédent billet, nous invitons les membres des revues et des laboratoires en lutte à des réflexions et des actions communes.

La rédaction et la publication de cet appel coïncide avec l'annonce d'une Assemblée générale des revues académiques de toutes disciplines prévue le vendredi 17 janvier, 13h, salle 7 de l'EHESS, 105 bd Raspail, Paris. Des personnels en lutte d'OpenEdition participeront à cette Assemblée générale en vue de la mise en oeuvre d'un mouvement unitaire.

Alors que les cheminots entament leur quarantième jour de grève et que l’opposition à la réforme des retraites grossit de jour en jour – notamment dans l’enseignement supérieur et  la recherche [1] –, nous apprenons quotidiennement que de nouvelles revues académiques débrayent et que leurs comités de rédaction n’examineront et ne publieront plus d’articles jusqu'à nouvel ordre.

Nous, personnels d’OpenEdition en lutte, nous vous proposons de nous retrouver rapidement pour discuter des suites à donner à nos actions respectives et réfléchir à des propositions communes.

Cet appel à la coordination s’adresse aux membres des revues, de comités, de conseil scientifique et des laboratoires qui soutiennent et amplifient la mobilisation contre la réforme des retraites. Il s’adresse également à toutes celles et ceux qui refusent la précarisation généralisée voulue par ce gouvernement à travers ses réformes successives – comme celle du chômage –, et celles à venir – comme la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche.

Pour nous contacter : personnels.openedition[@]gmail.com

[1] Notons que le site du CEPN (Centre d’économie de l’Université Paris 13) est bloqué depuis le 12 janvier : https://cepn.univ-paris13.fr/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.