Pour une alliance des labos et des cheminots

Afin de décloisonner les différentes places de grève existantes à l’heure actuelle, nous appelons tous les laboratoires de recherche publiques d’Aix-Marseille Université (et d’ailleurs) à la solidarité financière avec les cheminot·e·s.

La précarité systémique subie par une partie non négligeable de nos collègues rend compliqué l'effectivité d’une reconduction de la grève. Afin d'apporter notre soutien à une corporation fortement impactée par sa durée, nous avons pris l’initiative de constituer une caisse de solidarité pour les cheminot·e·s de PACA. En une semaine, une cagnotte d’une valeur de 520 euros a été mise en place et sera versée à l’ordre de SUD Rail PACA. Notre chèque s’ajoutera aux 7 000 euros déjà récoltés depuis l’ AG interservices du 23 décembre. L’argent récolté sera redistribué selon les modalités décidées par les grévistes en assemblée générale. Contrairement à la petite musique médiatique, certains cheminot·e·s sont toujours en grève reconductible et d’autres, ayant repris le travail, seraient prêt·e·s à le reprendre si la solidarité le leur permettait et si d’autres secteurs prenaient le relai.

Nous ne gagnerons pas le retrait de la réforme des retraites seul·e·s, et nous avons besoin de ce secteur magnifiquement combatif pour gagner !

C’est pourquoi nous pensons qu’il serait exemplaire qu’une coordination et qu’une solidarité financière se mette en place entre les labos d’AMU et les AG de cheminots de la gare Saint Charles, et que cela se reproduisent aussi dans le maximum de régions !

La cagnotte solidaire de soutien aux cheminot-es grévistes de Marseille est toujours en ligne !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.