Les Mercredis des Révolutions
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 oct. 2022

Les Mercredis des Révolutions
Abonné·e de Mediapart

Une université populaire sur l'histoire des révolutions

La société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe organise chaque mois à la mairie du 18ème arrondissement de Paris une université populaire sur l'histoire des révolutions, dont le fil conducteur est l’émancipation. Huit séances sont programmées de novembre à juin.

Les Mercredis des Révolutions
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis l’automne 2017, la Société d’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle organise une université populaire sur l’histoire des révolutions dont le fil conducteur est l’émancipation. Chaque mois, à la mairie du 18e arrondissement de Paris, de 18 h 30 à 20 h 30, un·e historien·ne et un·e auteur·e, artiste, journaliste, etc. viennent dialoguer et croiser leurs regards et approches sur une thématique précise interrogée à l’aune des moments révolutionnaires ou insurrectionnels passés ou présents, sur l’espace français et transnational.

Toute une série d’expériences, de lieux, et de thématiques sont évoquées. Qu’est-ce qui se joue à chacune des révolutions ? Comment et pourquoi des hommes et des femmes prennent la parole sans y être appelés et imaginent d’autres mondes possibles ? Quelles sont les attentes politiques, sociales, économiques et culturelles nées des révolutions qui mettent sens dessus dessous les sociétés où elles font irruption ? Ce dialogue ne s’arrête pas aux spécialistes et le public, tout le public, est appelé à y apporter sa pierre. Ces moments ouverts à toutes et à tous, où le passé résonne avec le présent sont importants.

La 6e saison des Mercredis des révolutions s’ouvrira le 23 novembre prochain avec une séance sur l’Ukraine et la révolution avec Anna Colin Lebedev et Éric Aunoble.

Vous pouvez déjà noter les dates des autres séances :
7 décembre - 25 janvier - 8 février - 1er mars - 5 avril - 10 mai - 7 juin qui traiteront des thèmes suivants :

  • Décolonisation et révolution
  • La révolution a-t-elle besoin de leaders ?
  • La faim justifie t-elle la révolution ?
  • « Race » et insurrection
  • Y a-t-il des révolutions « brunes »?
  • Littérature et révolution
  • Anarchisme et révolution

Nous publierons prochainement le programme complet des huit séances qui se tiendront en partenariat avec Mediapart, le podcast Paroles d’histoire (http://parolesdhistoire.fr) et Politis. Chacune d’elles fera l’objet d’un court texte de présentation.
Blog de la société :

https://histoire19.hypotheses.org

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot
Journal
Dans le viseur de la HATVP, Caroline Cayeux quitte le gouvernement
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma