LEVI'S
Abonné·e de Mediapart

42 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 févr. 2019

« Bébés sans bras du Morbihan » : la piste d’une pollution industrielle

Entre 2011 et 2013, la commune de Guidel (Morbihan) a connu un cluster d’agénésies transverses des membres supérieurs (ATMS), avec 4 cas groupés. A ce jour, une saisine a été lancée, à la demande des pouvoirs publics, pour comprendre et cerner les causes possibles (remise d’un rapport en juin 2019). Je vous invite à partager les résultats d’une petite investigation scientifique sur cette affaire.

LEVI'S
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Caractérisation d’une cause environnementale commune

C’est au cours du premier trimestre de grossesse que les membres supérieurs et inférieurs de l’embryon humain se développent. D’après les experts, la période clé du développement des membres se situerait entre le 24ème jour et le 56ème jour, à partir de la conception de l’enfant. Elle serait la plus sensible vis-à-vis des facteurs tératogènes pour ces parties du corps humain.

Si on se limite aux trois premiers cas, on constate facilement qu’ils ont un point commun, à savoir un premier trimestre de grossesse s’étalant globalement de septembre à novembre 2011. Donc, si on recherche une cause environnementale, on pourrait supposer que les trois mères correspondantes auraient subi un événement environnemental commun au moment du mois de novembre 2011 (pollution), suivant un caractère aigu (quelques heures à quelques jours).

On peut écarter la piste des pesticides car cette période de l’année n’est pas propice aux épandages de produits phytosanitaires sur les cultures (à moins d’un produit de grande rémanence). Il faut plutôt axer les recherches sur le secteur industriel à risques, avec un événement unique.

Caractérisation d’une source de pollution

La prospection d’installations industrielles à risques, dans le secteur proche de Guidel, aboutit à un seul résultat : un établissement classé Sévéso Seuil haut, fabriquant des principes actifs et des intermédiaires de produits de contraste (imagerie médicale), localisé à Lanester. On le nommera « X-56 » pour toute la suite de la présentation.

La recherche d’incidents qui auraient pu intervenir au niveau de ce site met en évidence un épisode de pollution en novembre 2011 :

Samedi 19 novembre 2011 à 22h03, l’explosion d’une colonne de verre par surpression, en aval d’un sécheur, contenant un produit de contraste, a entraîné l’émanation d’iode. Un périmètre de sécurité a immédiatement été mis en place autour de l’usine, suite au déclenchement du PPI et du POI. Les riverains furent confinés chez eux, et les mesures réalisées par les sapeurs-pompiers ont révélé une faible concentration aux environs. Par contre, le gardien de service a été incommodé suite à une exposition.

Une inquiétante explosion pour les riverains qui ont dénoncé des ratés dans la mise en oeuvre du plan de secours. Un simple incident industriel pour la Direction de X-56.

Question : ces émissions d’iode (ou autre produit∗) ont-elles pu atteindre la commune de Guidel, située seulement à quelques kilomètres, à l’ouest, de X-56 ?

∗ substance à base de chlore, utilisé très fréquemment comme catalyseur dans les réactions de synthèse chimique, par exemple

Caractérisation de la météo des 19 et 20 novembre 2011

Pour que les émissions de X-56, partant de Lanester, puissent atteindre Guidel, il faut un vent favorable, soufflant suivant la direction Est => Ouest. Ce fut bien le cas, et même de façon constante, entre le 19 novembre - 19 heures et le 20 novembre - 12 heures, au moins (station Météo de Lorient).

La fuite d’iode, qui fut certainement canalisée et rejetée vers l’extérieur par l’industriel afin de déconcentrer l’atelier de production pour pouvoir y accéder (via une ventilation de secours de circonstance), se serait bien propagée vers l’ouest, à faible vitesse (13 km/h), pour aller survoler le secteur de Guidel (temps de parcours d’environ une demi-heure).

La population de Guidel aurait bien subi une pollution atmosphérique à l’iode (ou autre produit), dans la nuit du 19 au 20 novembre 2011, suite à une fuite au niveau du site industriel de X-56, basé à Lanester.

Caractérisation de la toxicité de l’iode (ou autre substance)

Il est acquis que l’iode rentre dans la composition de produits injectables destinés à l’imagerie médicable, et non recommandés pour les femmes enceintes. Donc, il serait pertinent de réaliser une Evaluation des Risques Sanitaires (ERS), en disposant des données physiques nécessaires (débit d’émission, Valeur Toxicologique de Référence - VTR), ainsi que d’un modèle de dispersion atmosphérique adapté (gaussien). Cette étude établira le niveau de danger et une corrélation possible entre ces émissions toxiques d’iode* (ou autre) et les malformations de type ATMS.

* il semblerait que l’excès d’iode peut-être toxique, surtout chez les personnes ayant une maladie thyroïdienne et les femmes enceintes; l’iode appartient à la famille des Halogènes (comme le chlore ...) et produit les hormones thyroïdiennes telles que T3 et T4, qui jouent un rôle important dans les grandes fonctions vitales (croissance et maturité cellulaire, développement du tissu osseux, ...)

Reformulation de la piste proposée

On vient de tenter de résoudre un problème de pollution environnementale. Pour vérifier et reformuler les résultats de cette enquête, on peut utiliser la méthode dite des « 5 pourquoi ». Elle consiste à poser des questions enchaînées commençant par « pourquoi », en partant du sujet étudié, afin de remonter jusque la cause racine.

Sujet : enfants souffrant d’ATMS

=> Pourquoi ? Mères contaminées par une substance toxique (iode ou autre) pendant leurs grossesses

=> Pourquoi ? Mères exposées à un nuage toxique (inhalation), pendant la nuit du 19 au 20 novembre 2011, à Guidel

=> Pourquoi ? Dispersion atmosphérique d’une substance toxique à partir du site X-56, basé à Lanester, avec un vent favorable

=> Pourquoi ? Emission accidentelle d’une substance toxique au niveau du site X-56, le 19 novembre 2011 à 22h03

=> Pourquoi ? Explosion d’une colonne de verre contenant un produit de contraste, suite à une surpression ...

On peut faire le chemin inverse, avec la conjonction « donc ».

Je rappelle que c’est une piste et donc une proposition qui demande à être confirmée ou infirmée ...

Sources : Investigation d’un signalement d’agénésies de l’avant-bras dans une commune du Morbihan _ Octobre 2018 _ Santé publique France / www.maps.google.com / www.letelegramme.com / www.meteociel.fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le passe vaccinal définitivement adopté sous les invectives
Avec 215 voix « pour » et 58 « contre », le projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire » a été adopté par le Parlement dimanche, lors d’un ultime vote des députés. Après de nouveaux débats houleux sur l’utilité et la proportionnalité de sa mesure principale : le remplacement du passe sanitaire par un passe vaccinal.
par Joseph Confavreux
Journal — France
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — France
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN