Comment la France se prive de 300 000 tests coronavirus par semaine

Sur le site du Point : les laboratoires de santé publique ( analyse des eaux, etc. ) et vétérinaires pourraient effectuer jusqu'à 300 000 tests coronavirus par semaine. Mais le gouvernement fait la sourde oreille, et les réactifs s'en vont à l'étranger.

Sur le site du Point :

"Comment la France se prive de 150 000 à 300 000 tests par semaine".

Les laboratoires de santé publique, qui testent les eaux, ou ceux qui effectuent les test vétérinaires pourraient effectuer de 150 000 à 300 000 tests par semaine sur le coronavirus.
A la différence des labos privés, ils ne dépendent pas de réactifs uniques et en pénurie, mais sont polyvalents.
Mais le gouvernement fait la sourde oreille depuis le 15 mars.

Sur le site du Point :

https://www.lepoint.fr/sante/exclusif-comment-la-france-se-prive-de-150-000-a-300-000-tests-par-semaine-03-04-2020-2369955_40.php

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.