Hydroxychloroquine : Discovery est biaisé

Un anthropologue suisse, observateur du monde médical, plaide pour la mise à disposition de l'hydroxychloroquine pour la médecine de ville. Il dénonce le biais volontaire du test Discovery pour dévaloriser l'Hydroxychloroquine.

Qu'il soit clair que je n'ai aucune compétence médicale.


Je suis simplement une personne auto-confinée depuis le 9 mars, ayant confirmé ce jour là 9 symptômes sur 11 lors d'un appel au 15, "restez chez vous, voyez avec votre médecin référent ( injoignable, merci). frown
Je ne suis certainement pas compté dans les statistiques, comme les personnes en Epad, mais en voie de guérison, au bout de 20 jours ( auto-diagnostic, plus rapide encore que la télé-médecine, sur la base de plus de symptômes  ;^)  ).


Depuis, je tente de m'informer en échappant au blackout des médias officiels ( une semaine pour que l'on parle de la chloroquine), aux mensonges de spécialistes dont les liens avec les labos ne sont jamais révélés ( à ce propos, rechercher systématiquement les déclarations d'intérêt ).

Il est de notre devoir de faire connaître des sources alternatives, et de confronter les affirmations à la réalité vécue ( voir épisode masques ).

Sur son blog, Anthropo-logiques, un anthropologue suisse, observateur du monde médical, et un des premiers à tenir un discours équilibré sur le professeur Raoult, plaide pour que l'Hydroxychlorochine ne soit pas réservée à la médecine hospitalière, mais disponible pour la médecine de ville.

Accessoirement aussi, il dénonce la façon dont est mené le test Discovery, qui ne sera pas probant pour l'Hydroxychloroquine, car le protocole utilisé ne correspond pas du tout à ce qui est prôné par le docteur Raoult.


Il déclare ainsi à propos de l'avis d'une sommité suisse, le professeur Pitet :

Citation :

" Même le Pr Didier Pittet, l’infectiologue-star des HUG, l’inventeur désintéressé des solutions hydroalcooliques, s’est illustré ces dernières heures avec au moins une énorme ânerie.

Sur les ondes de la RTS, on entendit le grand homme colporter cette imbécilité issue des hautes autorités françaises selon laquelle la prescription d’Hydroxychloroquine contre le Covid devait être réservée aux cas critiques (sous assistance respiratoire) ( vidéo sur Youtube ).
A l’encontre de toutes les recommandations des concepteurs du traitement, qui à l'inverse plaident pour qu’il soit donné le plus précocement aux personnes infectées par le coronavirus afin de :

a) réduire drastiquement la durée pendant laquelle elles s’avèrent contagieuses ;

b) prévenir le développement des complications que l’on observe trop souvent -en particulier le syndrome de détresse respiratoire aigüe.

L’ânerie proférée par le Pr Pittet met par ailleurs en lumière si besoin était la malhonnêteté profonde du protocole de recherche européen DISCOVERY.

Une des critiques portées à l’utilisation de l’Hydrochloroquine contre le Covid est le manque de données solides à l’appui de sa prescription. Montée pour soi-disant remédier à ce manque de données de qualité, DISCOVERY révèle à l’inverse un parti-pris aussi malsain qu’il est possible : d’abord, il ampute le traitement de référence proposé par l’IHU Méditerranée-Infection de sa moitié (l’antibiotique à propriétés antivirales azithromycine, que les Marseillais prescrivent conjointement à l’hydroxychloroquine) ; mais surtout en réservant l’indication à des patients en stade critique, il truque par avance les résultats en assurant qu’il n’aura été prescrit qu’à des patients pour lesquels il était déjà trop tard. Une opération d’un cynisme et d’une malhonnêteté intellectuelle gravissimes, qui sera à mon sens passible des tribunaux

Le professeur Perrone, chef du service d’infectiologie à l’hôpital universitaire de Garches , a d'ailleurs refusé de participer au test Discovery pour cette raison là :
L'article en ligne sur parismatch.com :
https://www.parismatch.com/Actu/Sante/A-propos-de-la-chloroquine-et-de-l-inimaginable-penurie-des-masques-en-France-1680312#utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&xtor=CS2-8&utm_source=Facebook&Echobox=1585498617

Bonne santé à tous !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.