Liliane VITTORI
CORSE JOURNALISTE CORSE
Abonné·e de Mediapart

360 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 déc. 2021

Agriculture corse: résiliente et combattante.

Inauguration de la Chambre d’Agriculture 2B, lancement de Agri’Sgiani 21, dans le respect de la valeur environnementale des produits et des méthodes.

Liliane VITTORI
CORSE JOURNALISTE CORSE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Vescovato en Casinca 3, 4 et 5 décembre 2021: inauguration des nouveaux locaux de la Chambre d'Agriculture de la Haute-Corse et de la Chambre Régionale, pour un redéploiement des  services et des partenaires dont la Chambre des Métiers. Un site exceptionnel pour "exposer le monde agricole dans toute sa diversité" et rappeler les principes de la haute valeur environnementale, pilier de la relance agricole insulaire.
Regardant les dernières décennies de travail acharné et de convictions : l’émotion a parcourue l’assistance composée d’exploitants agricoles de toutes générations, aux côtés des élus, des militants, des syndicalistes réunis à Vescovato.
Certains ont tour à tour occupé tous ces postes, bataillant pour faire reconnaitre la spécificité du territoire insulaire face à la France, face à l’Europe.

Exploitants, éleveurs, ils ont travaillé comme des titans, pour sauver puis relancer avec succès les productions insulaires, les labels, les filières. Certitude attestée par l’histoire: l’agriculture reste le socle essentiel d’un pays. Une priorité qui a accompagné toute une génération d’agriculteurs qui ont fermement posé les jalons des valeurs essentielles de l’agriculture corse. Cette inauguration signifie un cap, c’est peut-être le début du commencement d’un  « sveluppu » tant espéré pour l’île.

Ont inauguré les locaux : 

- Jean-François Samarcelli Président de la CHAMBRE D’AGRICULTURE DE CORSE ;

- Joseph Colombani Vice-président de la CHAMBRE D’AGRICULTURE DE CORSE ;

- Fabien Lindori Président Agri’Sgiani

- Jean-Marc Venturi , précédent président de la Chambre de Haute Corse et du Conseil interprofessionnel des Vins de Corse est le fondateur du Clos Venturi et du Clos Vico. Il a oeuvré pour la défense de la qualité des vins de Corse et il a longuement bataillé pour cette installation à Vescovato: « regrouper tous ces organismes, les Chambres d’agriculture, la Safer, la Msa, les syndicats, cela a dure 5 ans, aujourd’hui tous sont opérationnels dans des locaux magnifiques. Quant a Agri’Sgiani il est une exposition de tout le machinisme agricole, de la modernité avec aussi des exposants agricoles et des artisans. Notre ambition? Démontrer que l’agriculture en Corse est une filière considérable et un pilier économique, elle est incontournable! »

José Colombani Président de la Chambre d’Agriculture 2B : «  nous ouvrons des perspectives, la vocation de l’agricultiure n’est pas seulement de nourrir un pays mais aussi de promouvoir la place de l’agriculteur au sein de la communauté. En Corse l’agriculture a été un moteur, une révolution, une réconquête de notre identité.»


L’agriculture en Corse ? Une île-montagne dotée de savoir-faire ancestraux, de productions référencées en biologique, de filières d’excellences (élevages, plantes aromatiques et médicinales, viticulture), de vastes exploitations en plaine orientale (maraîchage, arboriculture, agrumes, tous fruits d’hiver et d’été, exportant vers toute l’Europe. Plus des dizaines d’appellations (Aoc, Igp, Aop, labels HVE Haute Qualité Environnementale) positionnant la Corse comme un leader européen pour ses distinctions officielles qualitatives et gustatives. Exploit pour un petit territoire insulaire et montagneux, la Corse s’illustre avec un palmarès prestigieux de médailles: fruits , agrumes, la viticulture, la noisette, la farine de châtaigne, le miel, le vin, la bière, la charcuterie, l’huile d’olive, le fromage... Innovante aussi La Route des Sens Authentiques-Strada di i Sensi.A l'honneur à Vescovato: une ferme des animaux de race corse, présentée par les conseillers des Chambres d’Agriculture de Corse.
Vache, Chèvre, Brebis, Porc, Ane et Equin avec dégustation du Vitellettu, le veau issu de la race bovine corse.

A Vescovato "Ensemble, célébrons le patrimoine gastronomique, culturel et humain de L’Agriculture et l’Artisanat corses au Scontri di Agri’Sgiani».

- des conférences - débats: « Comment et pourquoi l’agriculture Corse est actrice de la lutte contre le réchauffement climatique ? »

samedi 4 et dimanche 5 de 15h à 17h

- projection du film « Nourrir le changement, notre avenir se joue dans nos assiettes»  samedi 4 et dimanche 5 à 11h

- la nocture avec le groupe corse Petra Saetta, le samedi 4 décembre, de 18h à 22h, sous le chapiteau

- la fabrication et dégustation de brocciu à 11h30 , 

- le veau à la broche à partir de 12h, Ateliers sensoriels «agrume & vin»

samedi 4 et dimanche 5

- les ateliers de dégustation des vins corses, CIV et association

des sommeliers) samedi à 11h et 16h le dimanche à 11h et 15h sous le chapiteau

- les démonstrations de matériel agricole et de tracteurs samedi 4 et dimanche 5 à 11h et 15h

LV

———

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des titres de séjour suspendus aux « principes de la République » 
Le ministre de l’intérieur veut priver de titre de séjour les personnes étrangères qui manifestent un « rejet des principes de la République ». Cette mesure, déjà intégrée à la loi « séparatisme » de 2021 mais déclarée inconstitutionnelle, resurgit dans le texte qui doit être examiné d’ici la fin de l’année. 
par Camille Polloni
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin
Journal — Fiscalité
Quand le Sénat américain ignore la grammaire des affaires
Impôt minimal pour les multinationales, taxe sur les rachats d’actions, contreparties aux aides d’État… même si le plan climat et le plan pour la lutte contre l’inflation adoptés par le Sénat américain ne sont pas aussi ambitieux qu’espéré, ils ouvrent des brèches dans des dogmes acceptés depuis des décennies.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
« As Bestas » (2022) de Rodrigo Sorogoyen
Au-delà de l’histoire singulière qui se trouve ici livrée, le réalisateur espagnol permet une nouvelle fois de mesurer combien « perseverare » est, non pas « diabolicum », comme l’affirme le dicton, mais « humanissimum ». Et combien cette « persévérance » est grande, car digne de l’obstination des « bêtes », et élevant l’Homme au rang des Titans.
par Acanthe
Billet de blog
DragRace France : une autre télévision est possible ?
Ce billet, co-écrit avec Mathis Aubert Brielle, est une critique politique de l'émission DragRace France. Il présente la façon dont cette émission s'approprie les codes de la téléréalité pour s'éloigner du genre en matière de contenu et de vision du monde promue.
par Antoine SallesPapou
Billet d’édition
Entretien avec Leonardo Medel, réalisateur de « La Verónica »
Après une sélection au festival de Biarritz et au festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane où il reçut le Prix FIPRESCI de la critique internationale, « La Verónica » sortira officiellement dans les salles en France à partir du 17 août 2022. L'opportunité de découvrir un cinéaste audacieux autour d'une critique sans concession des excès des influenceurs sur le Net.
par Cédric Lépine
Billet de blog
33e Festival de Fameck - Mounia Meddour, Présidente du jury et l'Algérie, pays invité
L’édition 2022 du Festival du Film Arabe de Fameck - Val de Fensch (qui se tiendra du 6 au 16 octobre) proposera sur onze jours une programmation de 30 films. La manifestation mettra à l’honneur l’Algérie comme pays invité. Le jury longs-métrages du festival sera présidé par la cinéaste Mounia Meddour.
par Festival du Film Arabe de Fameck