QWANT : moteur de recherche démocratique sans profilage des internautes.

Lors de l’opération Bastia Ville Digitale (*), Eric Leandri, cofondateur de Qwant et Directeur Général a présenté ce « moteur de recherche sémantique intelligent » qui concurrence Google et Yahoo, et qui pourrait construire un autre futur pour les internautes. 
Actuellement Qwant reste la plus grosse start up européenne. Elle est née à Paris et a été conçue selon des principes éthiques, tout en défiant le « coeur du big data », et en se positionnant - comme il se doit - dans le capitalisme numérique. L’expérience Qwant on-line? Comment discerner les avantages décisifs ?

Sur la page d’accueil de ce challenger de Google, on visualise toute l’actualité immédiate, sur 5 colonnes, soit « 5 univers » pour une même requête : le web, les images et vidéos, les actualités, le shopping et les réseaux sociaux. Le tout disponible sur 25 pays et 15 langues. Qwant y révèle d’emblée sa botte secrête : le panorama des tweets et tous les échos des réseaux sociaux. Ce qu’aujourd’hui, Google et Yahoo ne proposent pas…
La riche histoire de l’internet et du world wide web ( crée par Tim Berners-Lee dans les années 90), fourmille ainsi d’idées géniales qui se succèdent sur les écrans, toujours plus riches et plus réactifs. Ensuite côtées (ou pas) en bourse, ces innovations successives modifient à grande vitesse et en continu la vie quotidienne des terriens interconnectés, créant jour après jour les conditions d’une éventuelle démocratie numérique. Mais il est rare qu’une innovation multimédia prévue pour le monde entier... soit inventé ailleurs qu’en Californie, où sont nés Netscape, Alta-Vista, Yahoo !
Pourtant, avec leurs « 10 engagements » les trois créateurs français de Qwant ( 2013) offrent l’accès total à l’information globale ( et aussi ultra locale), avec la transparence en bonus, la neutralité, la vision à 360° en « respectant la vie privée sans tracking ». 
Alors les investisseurs affluent ! Le géant allemand de la presse Axel Springer Digitales Ventures est entré pour 20% au capital en juin 14.  
La force de Qwant ? Se développer en indexant « tout le web y compris les réseaux sociaux ». Avec Qwant, « L’internaute garde à la main sur ses données privées. Sa navigation n'est pas tracée et traquée. Les résultats affichés en réponse à sa requête, ne sont pas sélectionnés en fonction des données personnelles collectées lors de sa précédente navigation, comme sur les moteurs de recherche américains qui dominent le marché. » Qwant retrouve-t-il l’esprit d'origine du web ? C’est à dire l’accès libre à toutes les données numérisées disponibles sur le net ? 
Qwant annonce-t-il la prochaine étape après Google ? Eric Leandri Directeur Général de Qwant : «  il y a deux possibilités. Soit Google, Facebook, Twitter se referment sur eux-mêmes, et plus personne ne se parle. Si c’est cela, ce n’est plus de l’internet ! Soit autre possibilité que nous défendons, les moteurs de recherche restent complêtement ouverts et assurent l’interconnection des réseaux. Qwant donne les résultats aux gens pour qu’ils fassent leurs choix par eux-mêmes. Et il faut beaucoup d’alternatives comme nous »  
Ni forum des images , ni salon purement professionnel, ni festival fourre-tout: BASTIA VILLE DIGITALE organisée par Jean Leccia est une « agora numérique  et pluridisciplinaire ». Une formule originale qui vise à développer l’économie numérique via des projets locaux à large spectre international cela va sans dire.  A Bastia on a parlé d’incubateurs, de coworking, de community managers, de rencontres professionnelles pour ceux qui construisent les projets de demain.
Jean Leccia creéateur de Bastia Ville Digitale « ce genre d’initiative est un déclencheur d’action, au niveau régional, sachant que le pouvoir politique lance des idées
dont la mise en place est souvent longue et ardue. On est presque un service public ! Cette année  on a monté une marche, Bastia Ville Digitale a eu des effets directs, des embauches, des financement. Des porteurs de projets ont rencontré en direct des dirigeants d’entreprise d’envergure européenne. » 
Bastia Ville Digitale a initié des rencontres science et innovation (parfois en visioconférence) entre les artisans locaux, le CEA et l’ENSAM de Bastia. Les Corses, les insulaires sont-ils des fondus de hi tech ? Oui affirme Eric Leandri : « les Corses aiment les réseaux sociaux, ils aiment se parler, ils aiment bien l’humain donc c’est pratique l’internet fait un peu tout cela. » Les Corses, cette communauté de destin, seront bientôt en phase avec Qwant, qui va ajouter « a lingua nustrale » à l’offre de son moteur de recherche, le corse devenant ainsi la 16 ème langue de Qwant.  
Un moteur qui « indexe en Europe et qui s’adresse sur les 5 continents à 166 pays ». Outre la langue corse, seront répertoriés tous les sites de Corse.  
Qwant apparait comme le partenaire d’une démocratie numérique authentique. Jean-Manuel Rozan Pd et co-fondateur:  « Qwant est neutre et traite tous les internautes sur le même pied d’égalité. Ils ont accès à toute l’information disponible. Les résultats de la recherche sont identiques pour tous."Sur Qwant tous les internautes reçoivent la même réponse pour une même requête : sans filtrage, sans classement, sans profilage, sans stockage des données personnelles ou commerciales, sans remunérations de ces infos privées et contextuelles.  Qwant est lauréat du Concours Mondial d’innovation 2030* dans la catégorie "Big Data" Paris, le 20 mars 2014. Grâce à une nouvelle technologie orientée vers le web 3.0 "C’est un honneur d’être récompensé aux côtés d’autres projets innovants, nous tenons particulièrement à remercier les membres du jury pour ce prix et le Gouvernement pour cette initiative" déclarent les co-fondateurs du moteur de recherche.

.

  L Vittori.

BASTIA VILLE DIGITALE  ET Les rendez-vous méditerranéens des arts et métiers du numérique du 13 au 25 octobre à Bastia.

 

Bastia Ville Digitale fait découvrir à tous les possibilités créatives du numérique, transmettre des pratiques et des savoir-faire, créer des synergies, permettre des rapprochements entre les secteurs de l'économie, la recherche, l'art et le secteur culturel ; depuis sa création, la manifestation oeuvre pour l'ouverture du numérique au plus grand nombre et la diminution de la fracture numérique sur le territoire.  Vecteur d'innovations, elle s'applique à faire travailler ensemble des structures, entreprises et/ou institutions autour de projets ayant comme objectif commun de trouver des solutions à des problèmes sociaux, économiques, éducatifs et de retour à l'emploi des jeunes.  En effet, le numérique a un formidable potentiel d'inventivité, de création, mais aussi d'emploi et de croissance. Il favorise la communication, l'apprentissage et l'inclusion sociale. Après seulement trois années d'existence, la manifestation a su devenir un véritable « laboratoire d'idées » dans lequel les projets, les collaborations et les réseaux se créent.

Pluridisciplinaire, Bastia Ville Digitale se déploie à travers plusieurs évènements tournés vers la transmission des savoirs, l'emploi, l'art et la culture. Pour cette 4ème édition, l'évènement investit davantage la ville, multiplie les lieux et les rendez-vous pour se rendre plus accessible à tous.

Cliques Numériques

Du lundi 13 au samedi 18 octobre 2014 - dans les salles du Musée de Bastia.
Pour les collégiens du lundi 13 au vendredi 17 - de 10h à 16h
Ouvert à tous, le mercredi 15 et le samedi 18 après-midi (sur inscription) Des ateliers d'initiation pour découvrir les arts et métiers du multimédia et de l'audiovisuel lors d'initiations courtes, ludiques, originales. Ateliers : MAO, doublage sonore, stop-motion, interprétation photographique d'oeuvres existantes, vidéo mapping 3D, graph éphémère.

Petits reporters
Du lundi 13 au vendredi 17 octobre 2014 - dans les salles du Musée de Bastia.
Réalisation participative de reportages vidéo sur les métiers du numérique et d'un reportage radio avec RCFM.

Agora Numérique

Mardi 21 octobre 2014

De 14h à 21h
QWANT A L’AFFICHE
Par Qwant
>> Présentation de Qwant, sa philosophie, son éthique et ses fonctionnalités par Eric Léandri (co-fondateur de Qwant)
>> Remise du prix au gagnant du jeu « Heroes of Privacy » qui débutera le samedi 18 octobre à 00h01 pour se terminer dimanche 19 octobre à 23h. Un iPad Air à gagner.
>> Présentation du moteur de recherche Corse
>> 19h : L’apéro Qwant
Du mardi 21 au jeudi 23 octobre 2014 - Auditorium du Musée de Bastia.
Des rencontres professionnelles qui rassemblent les partenaires et acteurs incontournables du secteur du numérique, afin de répondre plus efficacement au besoin identifié de dynamisation du secteur du numérique en Corse et tenter d'établir les liens et les réseaux qui feront les projets de demain.
Réservées aux professionnels et aux jeunes désireux d'évoluer dans le monde du numérique, ces journées sont organisées en trois temps forts durant lesquels chacun pourra étoffer ou créer son réseau, s'initier aux pratiques numériques, rencontrer des décideurs ou bien échanger des expériences :
Mardi 21 octobre : Qwant à l'affiche
Mercredi 22 octobre : La journée du numérique pour les professionnels par la CCI
Jeudi 23 octobre : Artisanat et innovation (par l'Atelier Arts et Sciences du CEA Grenoble), la journée emploi réseau (par le Pôle emploi) et l'Apéro Meeting (par l'association émaho, la CCI de Haute-Corse, l'ADEC, le Pôle emploi et la DIRECCTE).

(R)évolution Digitale - le Numérique Au Cinéma
Du 15 au 25 octobre 2014 - Au Cinéma Le Studio
Mercredi 15 octobre : une conférence sur l'évolution du numérique animée par Frédérique Balbinot, directrie du théâtre de Bastia.
Du 20 au 25 octobre : programmation cinéma - projection de 5 films, dont le numérique a influencé la création.

Les Aperos Digitaux
Du mercredi 15 au vendredi 24 octobre 2014
Le Robaina, le Café de la Paix, le Museum Café, le Col Tempo, Café by Coxwen, La Vinoteca di u Mercà. Apéros dans différents établissements de la ville proposés par Arte Actions Culturelles et émaho. Sous la direction artistique du collectif Le Disko. Afters des apéros au Dali Bar.

Citadelle sonore
Vendredi 17 octobre - Cour du Musée de Bastia - Spirit of La Sassa DJ set (Nonza) // RKK DJ set (Radio Nova) // DJ Oil DJ set (BBE / Blue Note) After show par Pschiiitt au Basic Club.
Samedi 18 octobre - Cour du Musée de Bastia - Sulfur Iodatum Live (A.N.T.) // Workerz DJ set (Back Office Records) // Bobmo DJ set (Marble Records / Back Office Records) After show par Le Disko au Dali Bar et par Pschiiitt au Basic Club

Le programme de la manifestation : Bastia Ville Digitale : le programme 2014

En savoir plus :

SITE INTERNET : www.ville-digitale.com
FACEBOOK : https://www.facebook.com/bastiavilledigitale
TWITTER : https://twitter.com/VilleDigitale


 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.