Liliane VITTORI
CORSE JOURNALISTE CORSE
Abonné·e de Mediapart

345 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 oct. 2021

Candidature Bastia-Corsica Capitale Européenne de la Culture

Bastia-Corsica: méthode et calendrier de la candidature au label 2028 "Capitale Européenne de la Culture". Résultat en 2024 pour les pays hôtes France et République Tchèque.

Liliane VITTORI
CORSE JOURNALISTE CORSE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La course a commencé et on aura le résultat en 2024. La culture à Bastia : c’est phénoménal… mais les médias nationaux ( et européens alignés sur le mainstream parisien ) ne le savent pas et donc n’en parlent pas. Pourtant et contrairement à de grandes


métropoles françaises, il y a à Bastia, une effervescence culturelle pluridisciplinaire sur douze mois de l’année et qui concerne tous les secteurs de la création.

Plate-forme culturelle en Méditerranée, Bastia  est irriguée par le puissant fleuve de la longue et riche histoire de la Corse ( avec sur cette seule thèmatique, des dizaines de séminaires, colloques, revues et publications dédiés à l’histoire de l’art au patrimoine bâti et monumental insulaire, à la science historique depuis la Préhistoire et l’Age du Bronze etc)…. Si cette candidature baptisée Bastia-Corsica  est celle de toute la Corse, il faut rappeler. que

Bastia déjà Ville d’Art & d’Histoire, avec ses dizaines d’évènements annuels, détient le record de toute l’île en matière de créations et spectacles culturels. Le tout dans un décor urbain splendide avec la Citadelle, le Palais des Gouverneurs, les églises baroques richement décorées de statues,fresques, peintures Renaissance. Pour information ces décors absolument somptueux, certains dignes de Venise et Florence, existent aussi dans le rural insulaire avec des cathédrales baroques, les 400 églises paroissiales, les chapelles et couvents de l’île etc…   

A Bastia tous les arts sont concernés et souvent via des oeuvres et des artistes internationaux invités et des réalisations corses: le Théâtre ( créations insulaires et tournées nationales), l’Opéra, le cinéma corse (fictions, documentaires, séries), les festival dédiés ( Arte Mare, Lama, NuitsMed, Italien), la Littérature (Commémoration 700 è Dante Alighieri, Libri Mundo…), les opérations diverses dont l’Itinéraire St-Martin et de Festival Ruralita, les concerts ( Musicales de Bastia etc…), la Bande dessinée, les expositions, le Musée de Bastia et ses opérations temporaires remarquables ( Corsica Genovese, Corsica Imperiale, Banditi, Identita Les Corses et les migrations etc…) .

Pour l’actualité récente,  il se trouve que le Salon du Chocolat et des Délices de Corse de Bastia, qui deuxième en France après Paris (!) représente à lui tout seul un aperçu de l’adhésion du public bastiais et corse à toute manifestation gastronomique et culturelle dans l’île. En Corse le projet va se développer avec une participation populaire via le dispositif  "Fabrique du projet" avec des ateliers à Bastia, à Corte (Université de Corse), à Sartène les 3, 4 et 6 décembre. 

Une dizaine de villes françaises sont dans la course: Lens Liévin,  Rouen, Saint-Denis, Bourges, Nice, Clermont-Ferrand,  Reims et sans doute Amiens. Une seule candidature sera retenue, mais la participation à la compétition est déjà un engagement en faveur de la culture, une occasion de fédérer les forces culturelles du territoire, et conduit les collectivités à concevoir une stratégie culturelle pour leur servir au-delà de la compétition.

En présence des élus de la Région et de la Ville et de l’Agglomération (CAB) s’est déroulée au théâtre , la présentation du début de l’élaboration de la candidature de Bastia pour être Capitale Européenne de la Culture.Après Paris en 1989, Avignon en 2000, Lille en 2004, Marseille en 2013.
puis cette année 2021, Rijeka (Croatie) et Galway (Irlande) c’est en 2023 que la France et la République Tchèque ( pays hôtes d’accueil) présenteront leurs villes sélectionnées.  

CALENDRIER 

Depuis 2007 le titre est devenu tournant, selon un calendrier établi par les institutions européennes. Deux pays hôtes sont désignés par an.
Six ans avant l’année titre (ici 2028 pour la candidature française) ,s’enclenche le processus de sélection pour les pays hôtes. En 2022, un appel à candidature est publié par le ministère de la culture et de la communication

français et les candidates disposent de 6 mois pour déposer un dossier de « pré-intentions » auprès du Ministère de la culture.
Le jury composé de 11 experts européens indépendants issus du champ culturel, nommés par la Commission Européenne, le Conseil Européen, le Parlement européen, ainsi que les représentants des pays hôtes, procède à la présélection d’une liste de villes, avec pour critère parmi d’autre la viabilité du projet ou l’inclusion de la population.
Courant 2023, les villes présélectionnées soumettr
ont des candidatures détaillées, et évaluées par le jury, puis une recommandation sur la ville lauréate sera transmise au conseil des ministres de l’UE, qui tranche après avis du Parlement européen. En 2024 l’identité des villes lauréates sera révélée par les exécutifs français et tchèque. En 2028, une ville française sera à nouveau à l’honneur aux côtés d’une ville de la République Tchèque.

Aux côtés de Pierre Savelli, maire de Bastia, de Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse, de Dominique Federici, président de l’Università di Corsica, de Louis Pozzo di Borgo, président de la Communauté d’agglomération de Bastia
et de Mme Mattea Lacave, adjointe au maire de Bastia déléguée à la culture : Marie-Antoinette Maupertuis, la présidente de l’Assemblée de Corse, a magnifiquement illustré le moment solennel de cette première présentation en citant Romain Gary : « la culture  n’a aucun sens , si elle n’est pas un engagement absolu à changer la vie des Hommes. »

LV

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat·e à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras