Arte Mare Bastia: une internationale des films méditerranéens

BASTIA le festival de cinéma méditerranéen ARTE MARE et son « village urbain éphémère » sous surveillance sanitaire. Voici les trois compétitions, les prix, les avant-premières, les cinéastes invités.

michel-ange
Arte Mare à Bastia, affronte avec courage « I Mostri » (thèmatique de cette 38 ème édition) et aussi l’incontournable, horrible  et monstrueux virus Covid 19. Lequel va tenter de s’attaquer à l’immense succès, à la fidélité des professionnels du cinéma, à la convivialité, et au prestige international d’un festival du film méditerranéen, né en 1982 ! Michele Corrotti, présidente d’Arte Mare prévient « loin de nous l’idée de faire peur, l’actualité s’en charge! ».
download
Outre les films d’affreux et leurs déclinaisons (thrillers décadents, vampires, sorcières, enquêtes criminelles, séries B, remakes, tueurs en série, pastiches…), on verra aussi un autre type de monstre.
download-6
Celui de la création, matérialisé par le bloc de marbre brut que Michel-Ange surnomme son monstre personnel  ( film d’A.Konchalovsky). Arte Mare déploie tout son talent via les rendez-vous habituels: ses trois  compétitions (Méditerranée, film corse, école de cinéma), ses Prix (Arte Mare Negroni, Mgen, Meilleure bande son RCFM, Jeune Pass Cultura , Film corse fiction, Film corse documentaire, Hors les Murs et Thématique Air France.), son village éphémère, ses concerts, ses avant-premières, ses cérémonies d’ouverture et de clôture, son jury, ses invités d’honneur  et son Caffè di u corsu.
download-3
Arte Mare reste l’emblème culturel inégalé de la Corse, toutefois, si les rendez-vous essentiels semblent préservés en apparence, en fait dans la réalité, maintenir une telle manifestation culturelle d’envergure est un exploit en période de pandémie: « On serre les dents ! On le vis très mal ajoute M. Corrotti. Les choses vont en s’aggravant, nous avons été obligé d’annuler la gastronomie, un coup dur, car c’est une partie de recettes du festival et de la convivialité et de notre volonté de montrer pendant une semaine ce que la Corse produit de mieux. ». Ce n’est pas tout, les mesures sanitaires seront drastiques avec prise de température, gel désinfectant et des circulations de festivaliers « Les mesures restreignent les possibilités du festival, le théâtre municipal , portant irremplaçable, ne sera utilisé que le matin à 9h et le soir à 21h. Arte Mare, au fil des années, a trouvé sa vitesse de croisière, grâce à la jauge du théâtre, aux projections toutes les 2 h, à sa capacité aussi de faire vivre ce théâtre, de l’habiter avec les animations, les expos, les installations du péristyle, les concerts, les conférences, les causeries. Il se passe toujours quelque chose à tous les étages, pour en faire un lieu bourdonnant, c’est cela qui donne aux Bastiais l’envie de venir à Arte Mare. » . Malgré la crise sanitaire, la Compétition méditerranéenne de Arte Mare ( sélectionnée par A. de Gardebosc),
images
compte 7 films, une quinzaine de cinéastes et acteurs invités (Alberto Testone, Farid Bentoumi, Samir Guesmi , Aitor Arregi , Ismaël Ferroukhi, Zita Hanrot et Sami Bouajila). Le Jury de la compétition méditerranéenne  est composé de Jean-Pierre Améris (« Profession du père » pour l’ouverture), Cedric Kahn (scénariste, réalisateur, acteur, Prix Jean-Vigo, Prix Louis Delluc et cette année « Roberto Succo »), Natacha Regnier (Prix d'interprétation à Cannes pour La Vie rêvée des anges), Jean-Jacques Beineix (réalisateur, dialoguiste, producteur, scénariste, romancier, « Diva »et ses César en 1982, puis  « 37°2 le matin »), Alexis Manenti membre de Kourtrajmé, joue dans « Ladj Ly », César du meilleur espoir masculin en 2020 et « L’Infiltré » de Thierry de Peretti.). Et aussi Charlotte Bouteloup (journaliste France Inter,  RTL, Télématin France 2) et Frederic Farucci (« Suis-je le gardien de mon frère? » et « La Nuit venue ».

Sentimentalité, relations familiales compliquées, tragédies personnelles,

download-5
survies au quotidien, dsauvetages in extremis: il y a comme une internationale engagée des cinéastes de l’arc méditerranéen, des fidèles qui reviennent souvent à Arte Mare, au gré des films ou des rôles. La Tunisie, l’Espagne, l’Italie, Israël, le Portugal, la France, l’Algérie sont représentés dans cette compétition méditerranéenne, pierre angulaire du festival de Bastia. Dont « Rouge » (Farid Bentoumi ), « Une vie secrète » ( Aitor Arregi), « Michel-Ange (Andrey Konchalovsky), « La Mort du cinéma et mon père aussi »(Dani Rosenberg),
download-7
« 143 Rue du désert » (Hassen Ferhani ), « Ordre moral » ( Mário Barroso), « L’Homme qui a vendu sa peau »(Kaouther Ben Hania).
Autre moment parmi des dizaines du (3 au 10 octobre) voici aussi le Prix Petru Mari de France Bleu RCFM, récompensant le cinéma en Méditerranée. F. Lidon dir de RCFM :« les émissions Kantara et Méditerradio, produites par RCFM, rassemblent aujourd’hui près de 30 millions d’auditeurs sur le bassin méditerranéen et RCFM assure la coordination de 8 radios de service public. En ce sens la Corse devient un réel centre de production en Méditerranée. Cette distinction résonne et incarne le souffle d’une histoire commune. »

 

 

LV

 

______

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.