liligaby
Abonné·e de Mediapart

32 Billets

1 Éditions

Billet de blog 8 janv. 2020

Léa Salamé : Carlos Ghosn ce héros déjà presque mythique !

Francinter journal de 19H ce soir. Mais que m'a t-il pris pour commettre une telle bévue ? Ah oui, la radio classée au sommet , la n°1 !!

liligaby
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il est 19H. C'est le journal sur la radio de service public Francinter, qui n'est hélas pas en grève .

Donc, machinalement j'allume, j'écoute.

Beaucoup de vacuités, beaucoup d'insignifiance. Je ne sais même plus si le mouvement social a été évoqué tant cela a dû être bref.

Mais brutalement mon attention est attirée car la journaliste annonce fièrement l'interview exclusive que Léa Salamé a réalisé avec le PDG voyou qui s'est offert une évasion jamesbondienne la semaine dernière, vous savez Carlos Ghosn qui n'aime pas les prisons et encore moins la justice, et notamment  au Pays du Soleil Levant.

Tiens donc, pas moins que lui s'offre Léa? Un petit soupçon m'effleure ... aurait-elle fait jouer son réseau relationnel ou plutôt familial au Liban pour arriver à cet entretien exclusif ?

Bon alors j'écoute et là, j'en tombe de ma chaise à entendre ce que j'entends. La vois fluette, un tantinet émue, avec dans ses inflexions le vacillement typique des cordes vocales baignées d'une émotion sincère... là voilà la Léa qui interroge précautionneusement Carlos. Non mais là,  je vous jure, c'est tout simplement renversant. Oui renversant.

extraits : durée 4'15 de temps disponible sur la radio de service public...

Je ne retranscris que les questions de la journaliste. c'est le meilleur de l'interview.

Lisez, vous verrez , vous ne serez pas déçus.

Léa :

-planifier une évasion comme celle que vous avez faites, ça prend des mois ça prend du temps (vois hésitante, étonnée stupéfaite...) ou vous décidez comme ça d'un coup et vous avez pu vous enfuir (voix montante..)?

-quel rôle a joué votre femme dans votre évasion?

-alors vous avez décidé votre évasion seul? tout seul?(voix chevrotante d'émotion)

- votre évasion fascine absolument  le monde entier ..Pour beaucoup d'enfants vous êtes l'homme qui a voyagé dans la malle (gestes à l'appui en regardant la vidéo..hochements appuyés de la tête..)

-vous avez vraiment voyagé dans la malle (voix émue , amusée ..)?

-mais là on montre des photos d'une malle trouée, c'est ... c'est des fausses photos?- la malle ? pas la malle? allez un petit indice ? (sourire coquin et voix complice...)

 -Tout le monde rêve de savoir ça !(ah la coquine tiens)

- en tout cas vous ne me dites pas que c'est faux la malle ..

- vous avez eu peur ... lors de cette grande  cavale (voix avec un zeste d'effroi) ?

-vous avez eu peur ou pas? vous avez eu peur de mourir là? dans cette cavale là ? ou d'être arrêté à nouveau? remis en prison ?

- donc pas peur?

-elle a coûté cher cette cavale? on parle de 5 millions d'euros?

- vous avez 3 passeports, français , libanais et brésilien. Est-ce qu'un de ces 3 pays vous a aidé à vous évade du Japon?

Fin de l'entretien.

Ah Léa Léa !

Bye bye mon héros Carlos ! Léa est là sur la première radio de service public pour nous faire partager son émoi, son admiration, son amour pour cet homme.  Voilà c'est fini, 4;15 minutes de sidération, d'apnée, de souffle coupé, de bouche bée.

Parce que rien , rien sur rien , et puis tiens je n'ai même plus le courage de résumer les malversations, trafics d'influence, argent détourné par dizaines de millions des caisses d'une entreprise autrefois publique car nationalisée sous De Gaulle aux lendemains de la seconde guerre mondiale, qui donnait du travail à des centaines de milliers d'ouvriers ici en France, oui mais tout ça c'était avant , avant  le cost Killer préféré de Léa, celui qui bien plus tard s'est  retrouvé en taule au Japon... et puis en liberté à Beyrouth sous les yeux émoustillés de notre journaliste à la pointe.

Au secours les grévistes, non vraiment plus jamais ça. Faites-la taire , faites la grève  SVP.

Sinon, juste une info : des syndicats belges vont soutenir financièrement les grévistes français ... C'est quand même plus revigorant ça non?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — International
Le variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — France
Dans la Manche, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila

La sélection du Club

Billet de blog
Migrants : du naufrage aux larmes de crocodile
Qu’elles sèchent vite, les larmes de crocodile ! De plus en plus vite, car il y en a de moins en moins, de larmes. Même de crocodile. Et surtout pour les réfugiés. Vous vous rappelez la photo du petit corps d’Aylan, 3 ans, rejeté sur une plage de Bodrum en 2015 ? Nous oublierons tout aussi vite le naufrage qui a tué 27 migrants dans La Manche, mercredi. Place au Black Friday !
par Cuenod
Billet de blog
Tragédie de Calais : retrouvons d’urgence notre humanité
Au moins 27 personnes sont mortes noyées au large de Calais ce mercredi 25 novembre. Ce nouveau drame vient alourdir le bilan des morts à cette frontière où, depuis une trentaine d’années, plus de 300 personnes ont perdu la vie, soit en essayant de la franchir soit en raison de leurs conditions de (sur)vie sur le littoral Nord.
par La Cimade
Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André
Billet de blog
Ça suffit ! Pour un accueil inconditionnel des exilé.es
Allons-nous continuer à compter les morts innocents et à force de lâcheté, d’hypocrisie et de totale inhumanité, à nous faire contaminer par un imaginaire rance de repli sur soi qui finira par tout.es nous entraîner dans l’abîme ? Non, il faut commencer par rétablir les faits avant que de tout changer en matière de politique migratoire et de droit des étrangers.
par Benjamin Joyeux