Léa Salamé : Carlos Ghosn ce héros déjà presque mythique !

Francinter journal de 19H ce soir. Mais que m'a t-il pris pour commettre une telle bévue ? Ah oui, la radio classée au sommet , la n°1 !!

Il est 19H. C'est le journal sur la radio de service public Francinter, qui n'est hélas pas en grève .

Donc, machinalement j'allume, j'écoute.

Beaucoup de vacuités, beaucoup d'insignifiance. Je ne sais même plus si le mouvement social a été évoqué tant cela a dû être bref.

Mais brutalement mon attention est attirée car la journaliste annonce fièrement l'interview exclusive que Léa Salamé a réalisé avec le PDG voyou qui s'est offert une évasion jamesbondienne la semaine dernière, vous savez Carlos Ghosn qui n'aime pas les prisons et encore moins la justice, et notamment  au Pays du Soleil Levant.

Tiens donc, pas moins que lui s'offre Léa? Un petit soupçon m'effleure ... aurait-elle fait jouer son réseau relationnel ou plutôt familial au Liban pour arriver à cet entretien exclusif ?

Bon alors j'écoute et là, j'en tombe de ma chaise à entendre ce que j'entends. La vois fluette, un tantinet émue, avec dans ses inflexions le vacillement typique des cordes vocales baignées d'une émotion sincère... là voilà la Léa qui interroge précautionneusement Carlos. Non mais là,  je vous jure, c'est tout simplement renversant. Oui renversant.

extraits : durée 4'15 de temps disponible sur la radio de service public...

Je ne retranscris que les questions de la journaliste. c'est le meilleur de l'interview.

Lisez, vous verrez , vous ne serez pas déçus.

Léa :

-planifier une évasion comme celle que vous avez faites, ça prend des mois ça prend du temps (vois hésitante, étonnée stupéfaite...) ou vous décidez comme ça d'un coup et vous avez pu vous enfuir (voix montante..)?

-quel rôle a joué votre femme dans votre évasion?

-alors vous avez décidé votre évasion seul? tout seul?(voix chevrotante d'émotion)

- votre évasion fascine absolument  le monde entier ..Pour beaucoup d'enfants vous êtes l'homme qui a voyagé dans la malle (gestes à l'appui en regardant la vidéo..hochements appuyés de la tête..)

-vous avez vraiment voyagé dans la malle (voix émue , amusée ..)?

-mais là on montre des photos d'une malle trouée, c'est ... c'est des fausses photos?- la malle ? pas la malle? allez un petit indice ? (sourire coquin et voix complice...)

 -Tout le monde rêve de savoir ça !(ah la coquine tiens)

- en tout cas vous ne me dites pas que c'est faux la malle ..

- vous avez eu peur ... lors de cette grande  cavale (voix avec un zeste d'effroi) ?

-vous avez eu peur ou pas? vous avez eu peur de mourir là? dans cette cavale là ? ou d'être arrêté à nouveau? remis en prison ?

- donc pas peur?

-elle a coûté cher cette cavale? on parle de 5 millions d'euros?

- vous avez 3 passeports, français , libanais et brésilien. Est-ce qu'un de ces 3 pays vous a aidé à vous évade du Japon?

Fin de l'entretien.

Ah Léa Léa !

Bye bye mon héros Carlos ! Léa est là sur la première radio de service public pour nous faire partager son émoi, son admiration, son amour pour cet homme.  Voilà c'est fini, 4;15 minutes de sidération, d'apnée, de souffle coupé, de bouche bée.

Parce que rien , rien sur rien , et puis tiens je n'ai même plus le courage de résumer les malversations, trafics d'influence, argent détourné par dizaines de millions des caisses d'une entreprise autrefois publique car nationalisée sous De Gaulle aux lendemains de la seconde guerre mondiale, qui donnait du travail à des centaines de milliers d'ouvriers ici en France, oui mais tout ça c'était avant , avant  le cost Killer préféré de Léa, celui qui bien plus tard s'est  retrouvé en taule au Japon... et puis en liberté à Beyrouth sous les yeux émoustillés de notre journaliste à la pointe.

Au secours les grévistes, non vraiment plus jamais ça. Faites-la taire , faites la grève  SVP.

Sinon, juste une info : des syndicats belges vont soutenir financièrement les grévistes français ... C'est quand même plus revigorant ça non?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.