LES FOULARDS ROUGES ? VRAI CHOIX OU PREUVE D'IGNORANCE ?

"Les foulards rouges," c'est le titre d'un roman de cape et d'épée de Frédéric H. Fajardie, sorti aux éditions Lattès en 2001 qui nous raconte une histoire, celle d'une petite bande chargée par Mazarin de le défendre ainsi que Louis XIV contre la Fronde...

Quel incroyable hasard ou quelle surprenante méprise que d'avoir baptisé "les foulards rouges "ce groupe en germe décidé à défendre Macron , en appelant notamment à manifester leur soutien au monarque des temps modernes à Paris en janvier !!!

Car "Les foulards rouges" c'est surtout et avant tout le titre d'un roman de Frédéric H. Fajardie publié en 2001 , roman de cape et d'épée  dont le sujet n'est pas sans nous rappeler le contexte actuel dans lequel prend naissance l'appel des "foulards rouges "de 2018.

L'action du roman se déroule entre 1648 et 1652 lors de la Fronde, lorsque princes de sang et autres nobles se liguent contre Mazarin alors que Louis XIV s'éduque à la politique en ces temps troublés. Le baron de Nissac est chargé par le cardinal de mettre sur pied une petite armée hétéroclite, composée d'une dizaine d'hommes bien nés et de repris de justice. Cachant leurs visages derrière des foulards rouges, ils espionnent les Frondeurs et font tout pour désorganiser leurs plans.

L'objectif ultime de Nissac et de sa troupe est la défense de la France : à cette époque-là, elle passe par la défense du pouvoir royal et de Mazarin contre les frondeurs opposés au pouvoir central.

 L'analogie s'arrête là mais tout de même , il y a quelque chose de très cocasse autour du choix de cet emblème !

Faute de goût, ignorance ou choix assumé ?

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.