Le courage selon François Fillon

De passage au Moyen-Orient en tournée d‘inspection militaire, le Premier ministre a salué, je cite, « la décision courageuse du président égyptien de quitter le pouvoir » (1).

Personnellement, je ne vois pas où est le courage à céder à la pression de la rue. Je vois bien en revanche où il est quand des manifestants résistent à la pression et à la répression policière au péril de leur vie, ce que n’a pas salué le Premier ministre dans son communiqué.

Dans le même ordre d’idée, je saluerai le courage du nouveau régime égyptien s’il opposait un démenti cinglant aux assertions récupératoires des chefs d’Etat khadafi et Ahmadinedjad : non, ce n’est pas le peuple qui est au pouvoir en Libye (2), non ce n’est pas la démocratie qui est au pouvoir en Iran (3).

Lincunable, 12.2.2011 __________

(1) http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/02/12/francois-fillon-salue-le-courage-de-hosni-moubarak_1479197_3218.html

(2) http://www.paperblog.fr/4156824/el-kadhafi-contre-lui-meme/

(3) http://www.2424actu.fr/actualite-internationale/l-iran-salue-la-revolte-en-egypte-et-ignore-sa-contestation-interne-2142890/#read-2142963

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.