MY BAISENESS, MY BUSINESS

C'est l'histoire, c'est l'histoire d'un ringbox https://www.youtube.com/results?search_query=gloria+lasso+historia+de+un+amor

Wellcome in gaming zone !!!

Ou une narco analyse autour du "songe d'une nuit d'été"...

Vont-ils nous refaire en version soft cette catharsis Post Moderne de la "Rencontre" de Jupien et du baron de Charlus ? 

Ballet en coupe réglée sure thème "tours et détours" chez les phéniciens face au soleil ?

Ou bien la "Danse de Mort" pixellisée du "Je t'aime moi non plus" ?

A moins que...Version "Hard" ils nous offrent un "Sacre du Printemps" qui irait jusqu'au bout de lui même, c'est à dire un orgasme (non pixellisé) de cette régression archaïque d'une pulsion cannibale ?

Quel est l'Enjeu réel de ces sabreurs à double pénétration recyclés en "gamers" ?

Songez-y donc !

Quoi de plus excitant, quoi de plus bavant que cette performance hautement transcendantale de la "Double Extase" du Baiser à être baisé",

renvoyant chacun à son propre stade cannibalique où sujet et objet jouaient innocemment à se touche-pipi qui "Démonte Tout" 

Et même les "peine à jouir" sentiront fondre sous le palais la codification castratrice du savoir culturel.

Ils franchiront par cette incorporation fusionnelle l'obstacle du fantasme destructeur.

Alléluia ! Grimpons tous dans cette fusée de la Double, voir triple, Extase dans laquelle chacun va déposer copieusement dans la bourse copulatrice de l'autre son précieux matériel génétique.

Greli, Grelot, combien j'te fourre dans ton sabot !

Auront-ils, tels nos amis baveurs les "Petits Gris", les neurones assez longs pour neutraliser les narco-ruses respectives des Gamers et autres lanceurs d'engins balistiques ?

Quelle arme secrète sera dégainée en contre offensive à cette rampe de lancement du fluide létal qu'on dit être son pied ?

Renvoyant à cette pratique ancestrale du découpage du zèbre chez les Algonquins, relookés en jeux de Serial Killer suivant la règle de      l'Auto-pénétration"...

Je leur laisse le soin  de cette exercice hautement masturbatoire politico-militaire battant pavillon de Crack War...

Car encore faut-il être pourvu d'un braquemart concurrent de l'Amorphophallus ou plus sauvagement "Concombre d’Âne".

Déjà la famille Fenouillard frétille sur "Hit-euphorisant" d'une provocation toxique genre : 

"Et si...Histoire de couper court à tout ce remue-ménage digne du "Plus Grand Cabaret du Monde", et si après ces suçages, resuçages, tripotages, mordillages,  tétâges, tétinages,  reniflages, ils se bouffaient gouluement la queue ?

Ou bien, sur un mode plus sophistiqué, à parfum d'Eveil Transcendantal ils se livraient à l'exercice introspectif et hautement constructeur d'Esculape, ce fablier de l'Antiquité qui claironnait avoir vu Dieu par le trou du cul de sa femme ?

Exercice jubilatoire "A plus Hault-Sens" de "L'Empire des Sens" déclenchant les dommages collatéraux d'une pulsion toxicomaniaque à indice quantique ultra-puissant 

L alogique d'Arirstote c'est fracasser sur le Rock Newtonnien qui danse le flamenco sur la roue de cristal de la "Fée des Glaces"      

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.