Sur la nuit

Sur l’amour on avait écrit Sortie de secours interdite en cas d’incendie Sur le ciel on avait écrit Vous vous trompez ce n’est pas par ici Et sur la nuit on avait écrit

On n’avait écrit rien du tout sur la nuit

 

Louis Aragon,

le mouvement perpétuel.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.