ENFIN DE L'EAU PURE !

Grâce à LUCYTOYENS et à l’intervention expresse de Nicolas HULOT, Ministre d’Etat de l’environnement, de l’écologie, du redressement durable, des zones rurales abandonnées, et des ratons laveurs, notre village vient d’être informé d’une mesure exceptionnelle...

RETROUVEZ CET ARTICLE SUR LE SITE https://lucytoyens.com/2018/04/01/enfin-de-leau-pure/

A partir d’aujourd’hui, notre réseau d’eau public va profiter d’une interconnexion avec une source d’eau pure inépuisable (en tenant compte d’un réchauffement climatique raisonné comme l’agriculture du même nom), provenant des icebergs du LABRADOR (voir carte).

Eau-iceberg-bis

Faite exclusivement à partir d’icebergs, la « Canadian Iceberg Water » est l’eau la plus pure qui soit. Elle est produite par la société Canadian Iceberg Vodka Corporation, basée dans la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador.

Cette eau est récoltée dans l’Atlantique Nord, sur les icebergs qui dérivent vers Terre-Neuve depuis la côte ouest du Groenland. Les morceaux de glace sont détachés à l’aide de scies et de grues accrochées à l’iceberg, puis sont remorqués par bateaux à la distillerie où ils sont fondus. Une procédure digne du concept de décroissance la plus avancée.

Cette glace formée il y a plus de 12 000 ansproduit une eau naturellement pure, exempte de tous polluants humains. L’eau embouteillée est vendue environ 5 $ la bouteille aux particuliers.

Bien entendu, notre commune bénéficiera d’un tarif négocié permettant le surcoût inévitable de rester accessible au plus grand nombre.

En effet, le prix du m3 devrait ne pas dépasser 4.782 euros (hors taxes).

Un bonus : la taxe de redevance pour dépollution sera immédiatement supprimée par l’agence de bassin sur nos factures en cours.

Bien entendu, l’empreinte carbone de cet apport extérieur est parfaitement négligeable puisqu’il est compensé par la fabrication d’un pipeline en matériau 100% recyclable en peau de phoque et une fraîcheur de l’eau originelle limitant la mise au réfrigérateur en période d’été.

Une coopération franco-canadienne appuyée par le programme « intelligence artificielle » de la mission présidée par le député (EM) Cédric Villani (médaille Fields 2010).

WWWCopyright L.D 2018

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.