malheureusement, pas si satyrique que ça.

Insensiblement, le simple fait de manifester devient un acte délinquant......

Malheureusement, pas si satyrique que ça:



L'I.G.P.N (Institut de Gazage des Preuves Naturelles) et le gouvernement de ce pays proclame officiellement les règles suivantes qui devront s'imposer dorénavant à tout citoyen participant à un regroupement collectif sur la voie publique (que ce soit dans un but festif ou un but politique) :
Toute personne confrontée à des tirs de grenades lacrymogènes ou à des forces de l'ordre en train de rosser des manifestants (quand ce n'est pas de leur tirer dessus par LBD interposé, quasi arme de guerre) et qui, ayant la lâcheté d'obéir à sa peur, fuirait ce genre de situation, sera considéré comme complice et coupable à la fois, au cas ou sa fuite entraînerait des dommages corporelles ou psychologiques sur autrui ou elle même, ces dommages seraient-ils sa propre mort. Toute personne qui n'accepte pas de respirer des gaz toxiques et de recevoir les coups légitimes de nos forces de l'ordre (.d'ailleurs, contrairement à d'autres forces de l'ordre en Europe, nous prenons bien soin de ne pas indiquer par une flèche verte voyante par où les participants soi disant non violents pourraient fuir notre souricière) assume seule ce qui lui arrive ensuite.
En aucun cas, il ne peut être demander à nos forces de l'ordre de tenir des raisonnements primaires, et de prendre en compte les conséquences logiques de leurs façons de faire (comme par exemple de faire fuir les manifestants vers un endroit dangereux comme un fleuve).
Dorénavant, ceux qui feront semblant d'invoquer la logique et la justice dans ce genre d'affaires seront d'office considérés comme des personnes perverses oeuvrant à empêcher le maintien de « l'ordre » tel que nous entendons l'imposer dans ce pays. Le bon manifestant se différencie du manifestant vicieux en ce qu'il accepte d'aller de lui-même au devant des coups de matraque, des gaz lacrymogènes, des tirs de LBD, fièrement et à visage découvert, sans protection. D'ailleurs, le simple fait de porter des protections (masques, lunettes) contre la violence supposé de nos forces de l'ordre est un aveu (pas si) implicite qu'on cherche le conflit avec celles-ci, et donc qu'on mérite les arrestations et les gardes à vues préventives de celle-ci.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.